Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Victor Brauner au Musée d'Art Moderne de Paris, l'expo qui va vous en mettre plein les yeux

Victor Brauner au Musée d'Art Moderne de Paris, l'expo qui va vous en mettre plein les yeux

Avec près de deux cents œuvres présentées, le MAM met les pleins phares sur la singulière œuvre de Victor Brauner.

Contenu Ecrit par Time Out. Sponsorisé par Paris Musées
Advertising

 

Il se dégage de l'œuvre de Victor Brauner (1903-1966) un petit quelque chose d'illusoire, de prophétique et de profondément indéfinissable. Et c'est sans doute  pour cela qu'il a fallu attendre quasiment cinquante piges pour qu'un musée parisien consacre de nouveau une rétrospective aux créations du génial artiste Français, né en Roumanie. Avec Victor Brauner « Je suis le rêve. Je suis l'inspiration. », le Musée d'Art Moderne de Paris vous propose jusqu'au 10 janvier 2021 une remise à niveau grandeur nature avec près de deux cents œuvres, entre peintures, dessins et sculptures.

Et on vous prévient de suite, cette pérégrination dans le style de Brauner va vous vous en mettre plein les yeux (sans mauvais jeu de mot) ! De son avant-gardiste jeunesse roumaine à ses ultimes créations érotico-mythologiques, Victor Brauner n'aura eu de cesse tout au long de sa vie de dépasser les lignes stylistiques, les limites de la conscience, et de rencontrer tout ce que l'art avait de synapses fécondes. Adepte, apôtre puis paria du mouvement surréaliste, il débarque à Paris, rencontre André Breton – qu'il croque dans son Portrait d'André Breton – mais aussi Giacometti. Il est aussi fortement inspiré par deux mastodontes du mouvement, Dali et Chirico. Avec bien entendu pour résultat, des toiles aux thèmes et aux lignes à faire délirer un buvard de LSD.

 

Car ce qui marque aussi, c'est cet aspect mystique des œuvres et du personnage de Brauner. On évoquera notamment son œil perdu en 1938, à mettre en rapport avec cet Autoportrait figuré en... 1931, où il se représentait alors déjà avec un œil en moins ! Autre parallèle, son installation dans l'ancien atelier du Douanier-Rousseau. Laquelle lui inspire le tableau La rencontre du 2 bis rue Perrel, déclinaison de la célèbre Charmeuse de serpent du Douanier, à l'intérieur de laquelle il intègre sa figure du Congloméros, cette créature faite d'enchevêtrement de corps et de bras. Au final, c'est parce qu'elles touchent à l'étrange et à l'inconnu, que les œuvres de Victor Brauner vont déranger et bousculer. Et c'est bien pour cela qu'il faut se précipiter au MAM : pour rêver et s'inspirer. Amen !

Quoi ? Victor Brauner. Je suis le rêve. Je suis l'inspiration.
Quand ? Du 18 septembre 2020 au 10 janvier 2021
Où ? Musée d'Art Moderne de Paris, 11 Avenue du Président Wilson 75116 Paris
Combien ? De 11 à 13 € (Billetterie ici)

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising