Visible/Invisible

Art, Photographie
Recommandé
4 sur 5 étoiles
1/3
Dove Allouche © Tadzio
2/3
© Tadzio
3/3
© Tadzio

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Un cadre exceptionnel et une guest list tout aussi impressionnante...

Pour qui ? Les kings et les queens parmi nous
Voir quoi ? La crème de la crème de la photo contemporaine

L’expo annuelle d’art contemporain de Versailles, c’est un peu le Festival de Cannes pour les amateurs d’art : un cadre exceptionnel et une guest list tout aussi impressionnante. Pourtant plus habitué aux solo shows qu’aux expos collectives, le château met cette année à l’honneur cinq photographes de renom et invite Nan Goldin, Martin Parr, Dove Allouche, Eric Poitevin et Viviane Sassen à investir différents spots du Trianon jusqu’au 20 octobre.

Bon, on sait, Versailles, c’est loin, et le Trianon, c’est encore pire. Mais promis, ça vaut le coup de s’y déplacer ! Déjà parce que le lieu, qui était l’ancienne « demeure de plaisance » du roi, est vraiment cool. Et ensuite parce que ça fait longtemps que d’aussi grands noms de la photo n’avaient pas été réunis au même endroit.

C’est l’occasion de sourire devant les prises de vues représentant la tonne de touristes massée toute l’année devant les grilles du château signées Martin Parr. De s’adonner un peu à la rêverie une fois confronté à la délicatesse de l’ancien pensionnaire de la Villa Médicis, Eric Poitevin. Ou même de célébrer les meufs en marbre des jardins du château via les clichés de Nan Goldin. A chaque artiste son lieu et on se balade au Petit Trianon, dans la galerie des Cotelle ou même au soleil dans les jardins de l’Orangerie de Jussieu.

Moins subversif que les expos d’Anish Kapoor, Joana Vasconcelos ou même Jeff Koons, l’événement ne manque pas de poésie et constitue l’excuse idéale pour se mettre au vert à l’approche des beaux jours. Et puis comme Kendrick, on a tous un peu de « royalty inside our DNA », non ?

Par Zoé Kennedy

Publié :

Infos

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening