Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le Blue Club

Le Blue Club

Bars Montmartre
3 sur 5 étoiles
1/11
2/11
3/11
4/11
5/11
6/11
7/11
8/11
9/11
10/11
11/11

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

Terminé le Blue Note et ses soirées brésiliennes, place au bar-club musical, digital et rétro-futuriste : Le Blue. Au total, ce club de 200 m2 sur deux étages pourra accueillir 200 personnes jusqu'à 4h du mat' tous les jours, une bonne nouvelle pour les couche-tard du quartier. A l'intérieur, la déco en met plein les mirettes avec des néons bleus qui serpentent sur les murs et le plafond, vous plongeant tout de suite dans une ambiance club. Des écrans finalisent le concept high-tech du lieu.  

Ici, on voit bleu mais on boit bleu aussi, accoudé à un vaste bar élégant tout neuf. On sirote le cocktail signature de la maison ou on croque dans d'improbables pâtisseries créées par Guillaume Sanchez (qui a initié l'Horror Picture Tea). Une carte classique de cocktails sera aussi proposée. Pour rassurer votre porte-monnaie, sachez que de 19h à 23h, les concerts sont gratuits, et pour hydrater votre gosier, vous payez le tarif bar (10 € le cocktail, 3,50 € la bière), puis les prix sont majorés en tarif club.

Pour changer des soirées clubbing classique, l'agence Merci pour Tout derrière le Blue promet une programmation étonnante, tournée vers une nouvelle scène musicale alternative remuante. Jugez plutôt : les dimanches et lundis soirs, Camille Delalande, chroniqueuse de l'érotisme, fait son Cabaret en invitant des performeurs de pole dance, hula hoop, burlesque, et même « boylesque », parce que les filles aiment bien aussi voir des hommes en collant qui dansent ! Un nouveau genre peu expérimenté dans les bars parisiens. Le mardi c'est rock, décliné en apérock, soit vin et rock (pourquoi pas ?), en « madrock » : des scènes ouvertes avec un DJ et un groupe de rock live, et en cabarock. Ces soirées sont animées par Nicolas Ullmann, Mister Blue, qui comme au temps du Paris Paris invite des groupes de rock montants à jouer devant un parterre d'oreilles connaisseuses. Certains soirs, leurs clips seront passés sur écran en simultané, pour allier au plaisir des oreilles, celui des yeux. 

Le mercredi, l'organisateur de fêtes branchouilles Arthur Castillon a carte blanche pour inviter ses amis. Enfin du jeudi au samedi, le Blue sera toute clubbing et live électro. Il faut être intronisé sur liste (suivez leur Facebook pour vous inscrire), ou afficher son plus beau sourire et habiter le quartier pour rentrer. 

Par Camille Griffoulières

Publié :

Infos

Adresse 12, rue Muller
18e
Paris

Transport Métro : Château Rouge, Anvers ou Barbès - Rochechouart
Prix 3,50 € le demi, 10 € le cocktail
Heures d'ouverture Tous les jours de 18h à 4h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une