Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Supersonic

  • Bars
  • Bastille
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé
© DR / E. Mauger
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Une salle de rock à Bastille où écouter la crème des groupes indé gratuitement.

C’est peu dire que l’OPA a bercé nos jeunes années. Pas de regret pour autant : le Supersonic a pris la relève début 2016, toujours à deux pas de la Bastille, et c’est franchement toujours aussi bien ! Si son allure de loft new-yorkais – coucou la mezzanine, le comptoir sauce food truck et la grande baie vitrée – ne bouleversera pas les codes de l’architecture moderne, le Supersonic nous régale avec une programmation réunissant la fine fleur de la scène indé rock – et assimilés – du moment, tant locale que de l’autre bout du monde.

Et là où les tauliers font fort, c’est que le spot est ouvert 7 jours sur 7, avec des concerts programmés quasiment tous les soirs. Avec un petit détail qui fait toute la diff : une entrée gratuite garantie sauf les vendredis et samedis à partir de 23h (5 € !). Côté bar, on conseille vivement de venir tôt pour profiter du court happy hour (de 18h30 à 20h, pinte à 3,50 €). Pour les clubbeurs en Perfecto, le Supersonic pousse tous les week-ends le vice jusqu’à 5h du matin avec (entre autres) ses Nuits Hippies et Wipe Out !, la soirée 60’s qui vous téléporte dans le « Swinging London ». Et histoire de finir la semaine comme il se doit, sont proposés un dimanche sur deux les Sunday Tribute, pour célébrer les grands classiques du rock et hurler comme Oasis « I’m feeling supersonic / Give me gin and tonic ».

Écrit par
La Rédaction

Infos

Adresse
9 Rue Biscornet
Paris
75012
Transport
Métro : Bastille
Prix
Entrée gratuite, 5 € après minuit les vendredis et samedis. Happy hour (3,50 € la pinte), du lundi au samedi, de 18h30 à 20h.
Heures d'ouverture
Du dimanche au jeudi, 18h30 à minuit. Jusqu’à 5h le vendredi et samedi.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce

Programme

Pitchfork Festival 2022

  • Festival de musique

Grand ordonnateur de l’indé musical avec ses redoutées notes décimales, le mag américain Pitchfork décline son festival à Paris depuis 2011. Annoncée du 14 au 21 novembre, l’édition 2022 copie-collera le format nomade – et sans vraies têtes d’affiche – éprouvé l’an dernier, avec une dizaine de lieux réquisitionnés dans tout Paris. Et si des artistes restent à annoncer, la cinquantaine déjà divulguée permet de se faire une idée. Une première salve au fort accent anglais avec de nombreux noms à extirper. On pense à la Britannique Tirzah, qui amadouera le Trianon avec sa douillette pop. Il y a aussi l'attelage arty post-punk Black Country, New Road ou leurs voisins londoniens The Comet Is Coming, et ses frénétiques compos teintées de jazz, d’électronique et de rock. La Place fera quant à elle honneur la scène hip-hop de Londres avec les concerts de Dréya Mac et Knucks. Dans cette prog principale, on est aussi curieux de voir ce que donneront les concerts de la Pakistanaise Arooj Aftab ainsi que le groupe Nation of Language et son entêtante synthpop. Principale puisqu’il y aura également le Pitchfork Avant-Garde et ses 35 artistes jouant dans les salles de Bastille. Il y a de bonnes chances que vous découvriez (et nous aussi) des choses, à l'image des déroutants They Hate Change, le R&B 2.0 de la violoniste Sudan Archives, le post-punk des Ecossais de Vlure ou la soul de Pip Millett. On finira avec une remarque : comment est-il possible de ne retrouver qu’un seul artiste fra

Publicité
Vous aimerez aussi