Wanted

Bars, Bars à cocktails
  • 4 sur 5 étoiles
  • 2 sur 5 étoiles
(4Appréciations)
12 J'aime
Epingler
Wanted

Convenons-en : les débuts de la nouvelle halle Secrétan, rouverte à l’automne 2015 après une fermeture de deux ans et quinze millions d’euros de travaux, nous avaient laissés pour le moins perplexes. Lifté façon centre commercial, entre un magasin Camaïeu, un supermaché Simply et une salle de sport (l’horreur absolue, quoi), l’ancien marché inspiré des pavillons Baltard avait tristement perdu son authenticité et à peu près tout charme. Voilà, en somme, nos premières impressions pas folichonnes sur le lieu.

Heureusement, on peut espérer que 2016 sonnera la véritable résurrection de la halle Secrétan. Car après l’ouverture fin janvier d’un restaurant de l’artisan-boucher Hugo Desnoyer (amateurs de tartares, réjouissez-vous !), l’inauguration début mars du resto-bar Wanted proposait à peu près tout ce qu’il fallait pour donner un sympathique coup de jeune à la structure classée aux Monuments historiques. Créé à l’initiative des cofondateurs du bistrot Les Petites Gouttes (qui, pour sa part, trône au milieu de la halle Pajol dans le coin de Marx-Dormoy), Wanted décline à peu près le même type d’atmosphère : joli décor boisé, musique trendy (tiens, on a même droit à un DJ ici), clientèle dans la trentaine… « Boboland », vous avez dit ?

Seulement, à la différence des Petites Gouttes, Wanted affirme une identité plus nette, tendance américano-italienne, dont il faut reconnaître qu’elle semble assez intéressante. Outre de classiques mais soigneux antipasti, fromages italiens et charcuteries (très chouette mortadelle à la truffe, d’ailleurs), c’est sur ses pizzas qu’il faudra en particulièrement s’arrêter : cuites dans un four au principe assez singulier, misant sur l’association du feu de bois et d’un plateau rotatif du plus bel effet. Oscillant entre 12 et 18 €, leur prix paraît certes relativement élevé, mais leur confection, originale (mêlant farine bio, scamorza, bresaola de thon fumé, jambon de Parme vingt mois d’affinage ou miel de truffes), le justifie assez.

Côté boissons – parce que manger c’est bien, boire c’est mieux –, on retrouve à peu près le même topo. Racé, bien choisi et, du coup, inévitablement un peu reuch : jus de fruits frais autour de 5 €, pinte de Brooklyn Lager à 8,60 €, pastis Bardouin (le must du genre) à 3,50 €… Et sinon, cocktails entre 9 et 12 € (la savoureuse amertume du Negroni nous ayant tenus une bonne partie de la soirée) et une jolie carte de spiritueux : sélection de vieux rhums, gins et bourbons, ou digestifs à consonances italiennes dans les 8 € (limoncello ou grappa…). Clairement, le cadre est chouette, le concept sympa, la carte bien fichue. Encore faut-il préciser que la librairie Les Buveurs d’Encre, juste en face, au 59 rue de Meaux, propose une très jolie sélection de bouquins en vitrine. De quoi donner envie de refaire un petit tour chez Wanted, en somme. Et de se demander si on en sortira ivre-mort ou vif.

Par Alexandre Prouvèze

Publié :

Nom du lieu Wanted
Contact
Adresse 46 bis rue de Meaux
Paris
75019
Heures d'ouverture Du lundi au samedi de 8h à 2h / le dimanche de 11h à 00h30
Transport Métro : Jaurès
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Average User Rating

1.8 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:3
  • 1 star:1
LiveReviews|4
2 people listening
Léa L
2 of 2 found helpful

Nous avions très hâte de tester ce nouveau resto dont tout le monde parlait...

Après avoir tenté un Samedi 20h (archi blindé, évidemment tout le monde avait eu la même idée) un serveuse à tout de même noté nos noms sur la liste et nous sommes partis faire un tour, finalement alors que nous avions abandonné et terminé notre repas ailleurs elle nous à rappelé à 23h !!


Seconde tentative en semaine, la salle n'était pas pleine mais j'ai quand même mis 10mn à me faire placer pour finalement être changée de place 15mn plus tard alors que nous étions confortablement installés...

Le reste du service fut dans la même lignée : 30mn pour qu'on vienne prendre nos commandes (en agitant les bras) puis 30mn (sans eau, ni corbeille de pain ou d'olives pour patienter) pour avoir nos pizza, sans nos boissons ! 

Résultat nous avons commencé nos pizzas qui en soit étaient plutôt bonnes. Nous avons tenté de rappeler 3 fois aux serveurs nos boissons que nous sommes finalement allés chercher au bar. 

Puis au moment de payer, la responsable ne nous as accordé aucune attention, m'encaissant en parlant avec les autres serveurs, sans me demander si tout s'était bien passé...


En bref : Une déco superbe, des pizza bonnes entre 15 et 20€ mais un service exécrable, désorganisé et le prix des boissons assez chères... Je ne pense pas que nous reviendrons avant que l'équipe ne soit rodée !

paradise_place
1 of 1 found helpful
tastemaker

Bossant près de Jaurès, nous avions hâte d'aller tester cette nouvelle pizzeria trendy ouverte courant mars. Tout a très bien commencé, avec une déco époustouflante et une grande table ovale qui nous tendait les bras ; on s'imaginait déjà avoir le nouveau East Mamma à 5 minutes du bureau... sauf que, pour un déjeuner en semaine, il a déjà fallu près d'1/4 d'heure pour réussir à passer commande (apparemment il manquait un serveur), et la nourriture qui est arrivée ensuite n'a pas du tout été à la hauteur de nos attentes. Le cuistot avait clairement oublié de saler les pasta Primavera (artichaud, tomates cerises confites et menthe - on n'a d'ailleurs jamais trouvé la menthe !), transformant une recette alléchante en une sauce à la limite du mauvais. Les pizzas (assez chères, 15 euros en moyenne) étaient plutôt meilleures mais le ratio garniture vs pâte penchait du mauvais côté de la balance. Le service n'a pas rattrapé les choses, à la fois peu efficace et peu souriant. Il va falloir un peu de temps pour se roder !

Amaury A

Une grosse blague. La pizza à la truffe dans l'article? Un pizza à 19 euros sans un seul morceaux de truffe mais qui sent la truffe! Et oui! L'huile de truffe fait des miracles! Alors que la carte promet des petits morceaux de truffe arrive une pizza à l'huile de truffe! Franchement, pour des débutants! Le service? Vous avez le temps?

H. B

Une honte! les pizzas sont minuscules et ne contiennent que de la pâte (brûlée qui plus est) et coûtent bien leur 15€, le vin est plus que moyen. Le cadre et le service sont agréables mais ne suffisent absolument pas à rattraper le reste. A éviter!!