0 J'aime
Epingler

10 films pour le printemps

Diaporama • Notre top 10 des longs métrages les plus attendus de la saison

L'Astragale (de Brigitte Sy, avec Leïla Bekhti, Reda Kateb et Esther Garrel)
1/10
de Brigitte Sy, avec Leïla Bekhti, Reda Kateb et Esther Garrel

Adaptation du roman éponyme d'Albertine Sarrazin publié en 1965, 'L'Astragale' suit l'itinéraire d'une jeune délinquante échappée de prison (Leïla Bekhti), et sa passion pour Julien (Reda Kateb), un charismatique hors-la-loi à la fin des années 1950. Deux acteurs actuellement passionnants, un noir et blanc superbe et une prometteuse histoire d'amour : le long métrage de Brigitte Sy a tout l'air d'un des plus beaux films français de ce printemps 2015.

En salles le 8 avril

Lost River (de Ryan Gosling, avec Christina Hendricks, Saoirse Ronan et Iain De Caestecker)
2/10
de Ryan Gosling, avec Christina Hendricks, Saoirse Ronan et Iain De Caestecker

Premier long métrage réalisé et scénarisé par Ryan Gosling (attention aux bouffées de chaleur chez les jeunes filles), 'Lost River' s'annonce comme un film fantastique, servi par une esthétique à la fois brutale et chiadée, qui n'est pas sans rappeler celle d'un Nicolas Winding Refn ('Pusher', 'Drive', 'Only God forgives'). Une œuvre qui a manifestement reçu un acceuil assez mitigé à Cannes l'année dernière, mais qu'on attend tout de même avec une certaine curiosité.

En salles le 8 avril

Histoire de Judas (de Rabah Ameur-Zaïmeche, avec Nabil Djedouani, Rabah Ameur-Zaïmeche et Mohamed Aroussi)
3/10
de Rabah Ameur-Zaïmeche, avec Nabil Djedouani, Rabah Ameur-Zaïmeche et Mohamed Aroussi

Inutile sans doute de rappeler ici l'histoire de Judas Iscariote, l'intendant et disciple de Jésus, devenu l'ultime symbole de la traîtrise. En revanche, cette relecture apocryphe proposée par le réalisateur, scénariste et comédien franco-algérien Rabah Ameur-Zaïmeche ('Les Chants de Mandrin'), présentée au festival de Berlin et distribuée par Potemkine, promet une belle déclaration de foi au 7e art, par un cinéaste aussi discret qu'atypique et exigeant.

En salles le 8 avril

Taxi Téhéran (de et avec Jafar Panahi)
4/10
de et avec Jafar Panahi

Condamné à ne plus tourner de film par le régime iranien, Jafar Panahi n'est jamais à court d'idées pour contourner la censure, avec autant de malice que de courage. A travers un dispositif simple et efficace – comparable à celui adopté par son compatriote Abbas Kiarostami dans son génial 'Ten' –, Panahi tourne ici dans un taxi, sillonnant les rues de Téhéran à la rencontre d'amis ou d'inconnus. Brouillant les pistes entre fiction et documentaire, 'Taxi Téhéran' bouleverse par son intégrité, réjouit par son humour et étonne par son inventivité. Pas étonnant donc qu'il se soit vu récompensé par L'Ours d'Or 2015 au festival de Berlin.

En salles le 15 avril

Avengers : L'Ere d'Ultron (de Joss Whedon, avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Samuel L. Jackson et Scarlett Johansson)
5/10
de Joss Whedon, avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Samuel L. Jackson et Scarlett Johansson

Bon, là on sort l'artillerie lourde ! Reprenant les acteurs et personnages du premier volet d''Avengers', ce nouveau long métrage, toujours réalisé par Joss Whedon, aura la lourde de tâche de faire suite à l'un des blockbusters les plus détonnants de ces dernières années. Suscitant de véritables vagues de fébrilité chez les aficionados du genre, 'Avengers : L'Ere d'Ultron' s'affiche haut la main comme l'un des films les plus attendus de 2015. Seul 'Star Wars', sans doute, pourrait le surpasser dans le registre.

En salles le 22 avril

Jauja (de Lisandro Alonso, avec Viggo Mortensen, Ghita Norby et Viilbjørk Malling Agger)
6/10
de Lisandro Alonso, avec Viggo Mortensen, Ghita Norby et Viilbjørk Malling Agger

Avec Viggo Mortensen comme producteur et tête d’affiche, le cinéaste argentin Lisandro Alonso pourrait enfin voir son exigeant cinéma rencontrer un public (un peu) plus large. Véritable petit miracle de cinéma primitif et pictural, minimaliste comme une pièce de Samuel Beckett et superbement traversé par une poésie distante et contemplative, 'Jauja' sera très probablement l'un des longs métrages les plus originaux du printemps. On l'attend avec impatience.

En salles le 22 avril

Every Thing Will Be Fine (de Wim Wenders, avec James Franco, Rachel McAdams et Charlotte Gainsbourg)
7/10
de Wim Wenders, avec James Franco, Rachel McAdams et Charlotte Gainsbourg

Après une longue période essentiellement dévolue aux documentaires sur des références du monde de l'art ('Pina', 'Le Sel de la Terre'...), Wim Wenders reviendra cette année à la fiction avec 'Every Thing Will Be Fine' et la tragique histoire d'un écrivain ayant accidentellement tué un enfant, servie par un casting international qui réunira, entre autres, James Franco, Charlotte Gainsbourg et Rachel McAdams.

En salles le 22 avril

Hill of Freedom (de Hong Sang-soo, avec Ryo Kase, Sori Moon et Younghwa Seo)
8/10
de Hong Sang-soo, avec Ryo Kase, Sori Moon et Younghwa Seo

Les amateurs du cinéma du Coréen Hong Sang-soo ('Sunhi', 'Haewon et les hommes'...) vont avoir de quoi se réjouir à la fin du printemps, période idéale pour le marivaudage et les bagatelles rohmériennes à la sauce nuoc-mâm chères au réalisateur. Séduction subtile, picole intense, vague-à-l'âme et humour : les ingrédients des films de Hong Sang-soo sont à peu près toujours les mêmes. Mais ils nous réjouissent toujours autant !

En salles le 13 mai

3 souvenirs de ma jeunesse (d'Arnaud Desplechin, avec Mathieu Amalric, André Dussollier, Quentin Dolmaire et Lou Roy Lecollinet)
9/10
d'Arnaud Desplechin, avec Mathieu Amalric, André Dussollier, Quentin Dolmaire et Lou Roy Lecollinet

Conçu comme un prequel au film qui révéla Arnaud Desplechin en 1996 ('Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle)'), et également annoncé sous le titre 'Nos Arcadies', '3 souvenirs de ma jeunesse' a été tourné à Roubaix, ville natale du réalisateur, après l'aventure américaine de 'Jimmy P. - Psychothérapie d'un Indien des Plaines'. Pas encore d'images ou de bande-annonce pour ce nouveau film, mais une date de sortie qui laisse présager d'une probable sélection au prochain Festival de Cannes...

En salles le 20 mai

Valley of Love (de Guillaume Nicloux, avec Isabelle Huppert et Gérard Depardieu)
10/10
de Guillaume Nicloux, avec Isabelle Huppert et Gérard Depardieu

S'ils s'étaient rencontrés sur le tournage des 'Valseuses' de Bertrand Blier, c'est surtout dans 'Loulou' de Maurice Pialat que le tandem Depardieu-Huppert creva l'écran. Trente-cinq ans plus tard, revoici donc les deux acteurs, devenus monstres sacrés du cinéma français, réunis dans le nouveau film de Guillaume Nicloux, le talentueux réalisateur de 'La Religieuse' et, surtout, de 'L'Enlèvement de Michel Houellebecq'. Autant dire qu'on attend avec impatience ces retrouvailles de Gérard et Isabelle, perdus dans la vallée de la mort californienne.

En salles le 17 juin

Commentaires

0 comments