La Classe Américaine en présence de Michel Hazanavicius

Cinéma, Comédie
Recommandé
© La Classe Américaine : Le Grand Détournement (capture d'écran)
© La Classe Américaine : Le Grand Détournement (capture d'écran)

Time Out dit

La Classe Américaine : le Grand Détournement, ça vous parle ? (Comment ça non ? Impossible !) Incontestablement à (re)voir, ce téléfilm sorti en 1993 sur Canal a marqué toute une génération avec ses cultissimes répliques. Pour cause : écrit et réalisé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, le truculent OVNI a pour particularité d'être constitué d’extraits de classiques du cinéma américain de la Warner, tournés entre 1952 et 1980.

C'est ce qu'on appelle de l'autre côté de l'Atlantique un mashup : mélange de films d'archive. Featuring ici John Wayne, Robert Redford et Dustin Hoffmann, Franck Sinatra ou Paul Newman. Il intègre aussi quelques secondes d'un épisode de la série télévisée française MaigretTous ces extraits ont été montés et doublés de façon à produire un film inédit. 

L'idée de génie pour renforcer l'aspect parodique ? Retrouver les comédiens de doublage qui faisaient les voix françaises habituelles des acteurs américains. A l'instar de Marc Cassot (voix officielle de Paul Newman après la disparition de Marcel Bozzuffi) ou Raymond Loyer (voix de John Wayne).

On ne va pas tout spoiler. On dira juste que l’histoire, improbable, commence par la mort de George Abitbol, aka "l’homme le plus classe du monde", lequel a pour derniers mots : "Monde de merde". Et que les dialogues ubuesques et jeux de mots bien gras cachent en réalité un bel hommage cinéphile au fameux Citizen Kane d'Orson Welles. 

C'est ce samedi à partir de 19h30, en présence de Michel Hazanavicius siouplé, c'est sur prix libre, et c'est organisé par deux cool collectifs : Les Froufrous De Lilith et La Clef Revival. Ce dernier, né après la fermeture en 2018 du regretté ciné associatif La Clef, milite pour faire revivre le lieu, transformé depuis en squat artistique illégal mais bien marrant. Rendez-vous donc au 34 rue Daubenton, 5e. Et n'oubliez pas : "ce flim n'est pas un flim sur le "cyclimse" !

Par La Rédaction

Publié :

Infos

Vous aimerez aussi
    À la une