0 J'aime
Epingler

Leonardo DiCaprio en 10 films clés

Dix longs métrages qui prouvent que Leonardo DiCaprio mérite bien sa statuette

Nommé à quatre reprises (et reparti bredouille) pour l’Oscar du meilleur acteur, Leonardo DiCaprio a souvent vu la précieuse récompense lui passer sous le nez... Heureusement, l'acteur a enfin réussi à obtenir la fameuse statuette lors de la dernière cérémonie des Oscars pour son impressionnante performance dans la peau frigorifiée du trappeur Hugh Glass, héros de la dernière réalisation d’Alejandro Gonzalez Inarritu, 'The Revenant'. Toutefois, cette prestation reste loin d’être un cas isolé dans son imposante carrière, comme le montre ce tour d'horizon des interprétations les plus marquantes de DiCaprio, en dix films clés.

1. Gilbert Grape (1993) de Lasse Hallström

1. Gilbert Grape (1993) de Lasse Hallström

Si c’est bien Johnny Depp qui incarne le personnage principal de Gilbert Grape, c’est Leonardo DiCaprio qui, à 20 ans à peine, surprend dans le rôle d’Arnie, son petit frère souffrant de troubles mentaux. Une interprétation difficile mais bouleversante que le jeune Leo livre avec une réelle justesse. C’est donc sans surprise qu’elle a valu au comédien débutant de nombreuses récompenses, dont sa première nomination aux Oscars dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle. L’Académie lui préférera malheureusement Tommy Lee Jones mais cela n’empêchera pas Leonardo DiCaprio de se faire remarquer dans le milieu du septième art. Ainsi débutera une grande carrière qui ne compte quasiment pas de faux-pas.

2. The Basketball Diaries (1995) de Scott Kalvert

2. The Basketball Diaries (1995) de Scott Kalvert

Deux ans plus tard, Leonardo DiCaprio tourne dans 'The Basketball Diaries', adaptation du roman autobiographique de Jim Carroll. On y assiste à la longue plongée aux enfers d’un jeune basketteur prometteur inexorablement attiré par la drogue. Dans le rôle principal, Leo déroule une palette d’émotions complexes pour donner vie à ce destin brisé. Bref, c’est sans aucun doute l’un des meilleurs films de l’acteur, pourtant accueilli dans l’indifférence générale aux Etats-Unis comme en France. 'The Basketball Diaries' n’arrivera en effet dans nos contrées qu’en 1998, après le fulgurant succès de 'Titanic'.

3. Titanic (1997) de James Cameron

3. Titanic (1997) de James Cameron

Justement, en parlant de lui… Comment passer à côté de la superproduction qui fit de Leo une vraie star de cinéma en même temps qu’un fantasme pour toute une génération ? Pas besoin de raconter l’intrigue de 'Titanic', naufrage le plus célèbre de notre histoire, ni l’idylle vécue entre Rose, passagère de première classe incarnée par Kate Winslet, et Jack, vagabond embarqué à la dernière minute. Tout le monde a vu ce film au moins une fois dans sa vie, de gré ou de force.

En plus des effets spéciaux spectaculaires, le duo d’acteurs fonctionne à merveille. Ce qui a fait de ‘Titanic’, à l’époque, le plus gros succès de l’histoire du cinéma avec un peu moins de deux milliards de chiffre d’affaires au box-office mondial et onze Oscars (excepté celui de meilleur acteur !). Malgré cette déception, le triomphe propulsera Leonardo DiCaprio sur le devant de la scène internationale et le rendra plus que « bankable » à Hollywood. 

Advertising
4. Arrête-moi si tu peux (2002) de Steven Spielberg

4. Arrête-moi si tu peux (2002) de Steven Spielberg

L’histoire incroyable de Frank Abagnale, l’un des faussaires les plus efficaces de son époque ayant réussi ses plus grandes arnaques avant l’âge de 19 ans, méritait bien d’être adaptée au cinéma. Et qui pouvait incarner ce très jeune escroc à la gueule d’ange mieux que le fougueux Leonardo DiCaprio et son visage juvénile ?
Avec Steven Spielberg derrière la caméra, l’acteur déploie toute son énergie pour devenir tour à tour pilote d’avion, médecin pédiatre ou avocat du barreau. Un rôle aux multiples facettes pour une œuvre qui allie comédie et drame familial avec dextérité. Il ne restait plus qu’à ajouter Tom Hanks en agent du FBI pour obtenir un jeu du chat et de la souris plus que savoureux.

5. Aviator (2004) de Martin Scorsese

5. Aviator (2004) de Martin Scorsese

Après 'Gangs of New York' en 2002, 'Aviator' est la seconde collaboration entre Martin Scorsese et DiCaprio. Dans ce biopic retraçant la vie de l’excentrique milliardaire passionné d’avions, Howard Hughes, Scorsese offre le rôle principal à son nouvel acteur fétiche. De la production folle des 'Anges de l’enfer' au décollage du plus gros avion de l’époque, la mégalomanie de l’homme et sa chute progressive dans la folie sont magnifiquement retranscrites à l’écran. Avec, pour ne rien gâcher, un casting de luxe comprenant Cate Blanchett, Jude Law ou encore Willem Dafoe, 'Aviator' constitue un hommage passionnant qui valut à Leo une énième nomination aux Oscars qu’il ne remportera pas.

6. Blood Diamond (2007) d’Edward Zwick

6. Blood Diamond (2007) d’Edward Zwick

Œuvre coup de poing, 'Blood Diamond' traite de sujets compliqués comme la guerre civile en Sierra Leone, les enfants-soldats et le trafic de diamants. Devant la caméra d’Edward Zwick, Leonardo est donc projeté sur un terrain géopolitique où on ne l’attendait pas. Sorti aux Etats-Unis la même année que 'Les Infiltrés' de Martin Scorsese, ces deux longs métrages prouvent la volonté qu’a le comédien de se réinventer. En mercenaire inquiétant, il fait un peu oublier l’image de jeune premier qui lui colle à la peau. Sa performance, ainsi que celle de son partenaire Djimon Hounsou, s’inscrit dans les annales et lui vaut d’être nominé aux Oscars en 2006. Et de repartir bredouille, encore une fois…

Advertising
7. Les Noces rebelles (2008) de Sam Mendes

7. Les Noces rebelles (2008) de Sam Mendes

Plus de dix ans après 'Titanic', 'Les Noces rebelles' signent les retrouvailles de Kate Winslet et Leonardo DiCaprio à l’écran. Dans la peau des Wheeler, un couple de banlieue chic américaine en apparence parfait, le tandem prouve une fois de plus l’alchimie et la dynamique particulières qui les unissent. Mais ici, Sam Mendes va à contre-courant du romantisme classique en traitant des thèmes qui lui sont chers. Ainsi, comme dans 'American Beauty', le cadre paradisiaque n’est que la surface d’une réalité bien plus tragique. 

8. Django Unchained (2012) de Quentin Tarantino

8. Django Unchained (2012) de Quentin Tarantino

Peu habitué à jouer les méchants, avec 'Django Unchained' DiCaprio prouve pourtant qu’il sait se montrer très convaincant dans l’exercice. Pour le septième long métrage de Quentin Tarantino, il interprète Calvin Candie, cruel propriétaire d’une plantation dans le Mississippi.
Bien que plutôt courte, son apparition ne manque pas de piquant et lui permet même de voler la vedette à ses partenaires d’écran. D’ailleurs, si 'Django Unchained' fut un tel succès critique et public, la prestation de Leo n’y est sûrement pas étrangère.

9. Le Loup de Wall-Street (2014) de Martin Scorsese

9. Le Loup de Wall-Street (2014) de Martin Scorsese

Dans ce cinquième projet commun à Martin Scorsese et Leonardo DiCaprio, ce dernier épate et surprend en se glissant dans la peau de Jordan Belfort. L’ascension et la chute de ce courtier en Bourse permet aux spectateurs de découvrir un Leo au sommet de sa forme dans des situations toutes plus inattendues les unes que les autres. Pendant les trois heures que dure ce biopic déjanté et provocant, les scènes culte s’enchaînent sans que l’on s’ennuie une seule seconde. Un véritable tour de force qui demeure, à ce jour, le plus gros succès commercial du réalisateur new-yorkais. Et qui rapporta à son acteur principal une autre nomination déçue aux Oscars.

Advertising
10. The Revenant (2016) d’Alejandro Gonzalez Inarritu

10. The Revenant (2016) d’Alejandro Gonzalez Inarritu

Habitué à bien choisir ses films, Leonardo a choisi de travailler cette fois-ci avec le réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, oscarisé avec 'Birdman' en 2015. Un tournage ambitieux et effectué dans des conditions extrêmes qui font déjà rentrer 'The Revenant' dans la légende, au même titre qu’'Apocalypse Now' ou 'Fitzcarraldo'. Pour l’acteur, extrêmement investi, l’expérience a même été la plus difficile de sa carrière. Laissé pour mort par un ours, il se voit en effet obligé de survivre dans le froid d’un territoire hostile où les forces de la nature et la sauvagerie de l’homme se liguent contre lui. En somme, bien que la quête de vengeance du trappeur Hugh Glass soit sans grandes surprises, 'The Revenant' se place déjà, à n’en point douter, comme un incontournable dans la filmographie de Leonardo DiCaprio. Et pourquoi pas LE rôle de sa vie. 

Commentaires

0 comments