After la Concrete

Clubbing
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Concrete © G. Murat
1/5
Concrete © G. Murat
2/5
Concrete © G. Murat
3/5
Concrete © G. Murat
4/5
Concrete
5/5

L'after Concrete sera le rendez-vous des irréductibles clubbeurs du samedi soir à partir de 7h du mat' jusqu'à 2h, pour ceux qui veulent faire le tour complet de l'horloge ou les clubbeurs matinaux qui préfèrent y aller en journée. Ce dimanche, beau programme en perspective. Pour réserver vos préventes, cliquez ici.
DVS1
alias Zak Khutoretsky est un DJ et producteur de Minneapolis qui vient régulièrement en Europe depuis sa rencontre avec Ben Klock. Plébiscité par des grands clubs comme la Fabric à Londres, il nous fait le plaisir de mixer à la Concrete ce dimanche. Digger invétéré il compte plus de 10 000 vinyles dans sa collection, et puise dans ses connaissances pointues de la techno de Détroit, Chicago ou New York pour préparer son set.
Sigha
sera aussi de la partie. James Shaw de son vrai nom, est un Anglais expatrié en Allemagne qui fera vivre son quart d’heure berlinois à la Concrete. Il vient de sortir un premier album ‘Living with the Ghosts’ sur le label Hot Flush, celui de Scuba. Un opus de techno avant-gardiste très sombre, minimaliste, bruitiste et hypnotique, qui compte la bombe "Puritan", un track à faire danser des fantômes.
L’excellent Peter Van Hoesen sera aussi de la partie. Le DJ et producteur belge a sorti un album en septembre dernier ‘Perceiver’, deux ans après un premier tout aussi remarquable. Sa musique est très minimaliste, presque austère, mais vous embarque dans des boucles entêtantes.
Anthony Parasole
est un DJ new-yorkais connu pour ses productions de deep house et de techno dans la Grosse Pomme. Il a notamment sorti le track "Tyson" repris cette année dans la compliation ‘Fabric 63’ du club londonien éponyme, mixé par Levon Vincent.
Co-fondateur du label Dement3d et résident de la Concrete, François X offrira un set de techno deep, percutante et raffinée. Il est signé sur Deeply Routed House, le label de DJ Deep, chez qui il a signé trois maxis.
En live à la Concrete, Polar Inertia de l'écurie française Dement3d. En à peine deux maxis, ce mystérieux duo s'est taillé une place de choix sur la scène techno internationale, à l'aide de productions solides, cérébrales et expérimentales. 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Rex

Pour découvrir tout le programme clubbing du week-end : cliquez ici.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

4 éléments

Pour connaître tous les clubs de Paris, cliquez ici.
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Par Camille Griffoulières

LiveReviews|0
2 people listening