Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Djoon

Djoon

Clubbing Austerlitz
Recommandé
4 sur 5 étoiles
2 sur 5 étoiles
(7Appréciations)
 (Le Djoon)
1/5
Le Djoon
Djoon (Le Djoon)
2/5
Le DjoonDjoon
 (Le Djoon)
3/5
Le Djoon
Djoon (Le Djoon)
4/5
Le DjoonDjoon
 (Le Djoon)
5/5
Le Djoon

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Le Djoon est un resto-club qui semble débarqué de la Grosse Pomme : immense loft sur deux étages, baie vitrée donnant sur le quai de la Gare près de la BnF, décor sophistiqué, bar à cocktails trendy et canapés lounge : ici la place ne manque pas. Les spécialités de la maison ? Les beats groovy (funk, hip-hop, soul), house et deep house, et un mélange des deux : funky-house, nu soul. Les soirées Motown Party, My Grooves sont particulièrement populaires. Des DJ de Détroit, Chicago, Berlin, New York et Londres sont souvent invités à mixer leurs meilleures galettes, comme Louie Vega, Theo Parrish, Deetron, Tony Humphries, Culoe De Song, DJ Spinna… L’entrée est à 10 euros (assez sélective pour une soirée clubbing), courue des trentenaires qui aiment la black music et la house. Dommage que l’ambiance soit un peu guindée. Le restaurant est aussi huppé, avec des entrées à 10 euros minimum et des plats à 20 euros. On peut par exemple commencer par des œufs pochés aux épices douces, amandes grillées et asperges vertes, et se rassasier avec un tartare de bœuf à la coréenne à la sauce soja et au sésame, pignons de pin, bâtonnets de poire, accompagné de salade et frites. La qualité pourrait être améliorée même si l’originalité des plats est à saluer.

Par Camille Griffoulières

Publié :

Infos

Adresse 22 boulevard Vincent Auriol
13e
Paris

Transport Métro : Gare d'Austerlitz ; RER : Gare d'Austerlitz ; Bus : 89
Contact
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis (7)

2 sur 5 étoiles

Average User Rating

1.9 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:1
  • 4 star:0
  • 3 star:1
  • 2 star:0
  • 1 star:5
LiveReviews|7
1 person listening

Bel espace mais une sale ambiance. Prix au bar hallucinants (un ami me disait qu'ils faisaient même le verre d'eau potable à 1eu à un moment). Vendredi 02/11, la soirée a terminé une heure plus tôt que l'heure annoncée sans aucune explication (pas assez de benef aux yeux du gérant?? C'est ce qu'on a compris des conversations alentours), les vigiles ont dégagé tout le monde manu militari, MEME LE DJ, ce qui n'est vraiment pas du meilleur effet, et il restait quand même pas mal de monde qui dansait. Sinon je rejoins les autres commentaires, les vigiles sont violents et aiment se servir des barrières comme armes d'éparpillement, et l'ont refait vendredi. Vous finissez la soirée une heure plus tôt, sans aucun respect pour l'artiste que vous recevez ni pour le public qui paie, et vous brutalisez les gens qui s'en vont gentiment, et restent devant 5min en attendant de savoir ce qu'ils vont faire? Le Djoon d'antan n'est plus, passez votre chemin. 


Videurs violents et club fermé au 3/4, la petite salle du bar pour danser uniquement. Nous nous sommes présentées au Djoon après avoir réglé les 10 euros d'entrée, une fois à l'intérieur nous avons découvert que seule la petite salle du bar était ouverte ... Nous avons alors immédiatement demandé a être remboursée. Pour seule réponse, un videur nerveux qui m'a littéralement jeté dehors. Faire payer 10 euros à des clients pour les sortir de force quelques minutes plus tard c'est du vol ! En plus d'être agressif, le personnel est aussi menteur car ils m'ont affirmé que les parties fermées étaient indiquées sur le site et évènement, ce qui, après vérification est évidemment faux. A fuir ! 


Un club surement tres bien en la qualité de ses programmations mais un service de videurs vraiment à déplorer... quand on vend les deux tiers de la capacité de la soirée en préventes il ne faut pas être si sélectif et laisser rentrer à la tête du client des gens qui ont payé et se sont déplacés au quai de la rapée!!! Inadmissible. Je ne le recommande pas, vous risqueriez de perdre votre temps et votre argent à faire le trajet pour ne pas rentrer et vous faire embrouiller par un videur légèrement mysogine et trop nerveux pour son métier.

tastemaker

Une  programmation hallucinante pour un club de cette taille : des pointures de la house, disco-funk, afro-disco côtoient la nouvelle scène parisienne pour des sets épiques. Malheureusement, pas assez staffé au bar les soirées d'affluence, un sound system un peu juste et un vestiaire trop petit. 


Le club est très moyen à cause de l'incompétence et de l'amateurisme de son staff. Vraiment déconseillé. Difficile de faire pire dans le quartier.


Des plats du jour copieux, bien présentés et frais.

Et pour les soirées , une programmation musicale de qualité ! 


Déjeuner ce jour d'hui 7 janvier 2016.

Plat : mignon de porc cuit enrobé d'une faucille d'algue. Bonne idée pour donner au porc un peu fade un réel goût de poisson.

Dessert : une "tarte au citron à notre façon". L'ennui c'est qu'il n'y a pas de tarte. Juste les ingrédients d'une tarte au citron sauf la pâte, réduite à quelques miettes de "crumble.

Un repas lamentable au mauvais rapport qualité prix.