Wet For Me : Deniz Kurtel live + We Are Enfant Terrible live

0 J'aime
Epingler
Wet For Me : Deniz Kurtel live + We Are Enfant Terrible live

Une chose est sûre, le collectif Barbi(e)turix sait faire la fête. Toute la nuit. Rendez-vous mythiques de la nuit parisienne, les soirées Wet For Me s’adressent aux filles qui aiment les filles, mais pas seulement. Grâce à une programmation électro taillée sur mesure, les Barbi(e)turix font danser sur le dancefloor de la Machine du Moulin Rouge bien plus qu’une communauté. On se retrouve ici sans étiquettes ou préjugés, dans une ambiance moite et survoltée. L’occasion parfaite pour écouter la crème de la musique électro et découvrir des noms peu connus, qui mériteraient de l’être plus. Pour la version 4.0, on retrouve donc les très efficaces DJ sets de Rag et Clara 3000, mais aussi les lives de deux groupes. Vous pourrez en effet écouter l’électro-pop de We Are Enfant Terrible, un trio originaire de Lille qui n’a visiblement pas revendu sa Nintendo 64, et la deep-house lancinante de la Berlinoise Deniz Kurtel. Un changement de champ musical, qui devrait vous laisser de bons souvenirs et de nombreuses courbatures.

 

>>> Trois questions à Rag (Barbi(e)turix) : 

Time Out Paris : Comment les soirées Wet For Me sont-elles nées ? 
Rag : Les soirées Wet For Me sont nées en septembre 2009 au Nouveau Casino et ont été la continuité des soirées Clitorise à la Flèche d'Or du collectif Barbi(e)turix. Le collectif avait alors cinq ans et les soirées entamaient un virage vers une programmation plus pointue et plus électronique. L'objectif était de mettre en avant des artistes et DJ essentiellement féminins, et ainsi offrir aux lesbiennes des soirées de qualité et accessibles, tout en gardant l'esprit "riot grrrls" du collectif. Les soirées sont désormais installées à la Machine du Moulin Rouge avec plus de 1 000 personnes à chaque édition. Pari réussi !

Qu'apportent-elles au collectif ?
La possibilité de s'exprimer en dehors des réseaux habituels (comme le site Internet barbieturix.com ou le fanzine 'Barbi(e)turix'). A la Wet For Me, il ne s'agit pas que de clubbing. A chaque édition, nous proposons aussi à des associations LGBT de venir tenir un stand d'information ou/et à des artistes de participer à la scénographie, aux vidéos, aux performances, le tout dans le but de donner plus de visibilité aux lesbiennes. Elles permettent également de financer notre fanzine et nos divers projets.

Comment la programmation se fait-elle ?
Nous faisons régulièrement des réunions, qui se terminent souvent en n'importe quoi ! Nous suivons de près l'actualité musicale, chacune propose des idées et des artistes. Nous travaillons aussi en collaboration avec la Machine. Même si le noyau dur de la programmation est composé de deux ou trois personnes, tout le monde a son mot à dire, c'est très enrichissant, on découvre ainsi énormément de choses.

Par EP

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening