Zone : Cassius + Gesaffelstein + The Hacker

0 J'aime
Epingler
Zone : Cassius + Gesaffelstein + The Hacker

Nos trendy gentlemen de Cassius, duo avant-gardiste de la french touch, seront de retour pour abolir les frontières entre acid-house, pop-funk et cold wave. Dévastateurs derrière les platines avec leurs sons vintage et leurs beats déjantés, ils sont revenus sur le devant de la scène grâce au succès de deux singles signés chez Ed Banger, "The Rawkers" et surtout "I Love U So".

Toujours en quête de sonorités atypiques et explorations rythmiques, Gesaffelstein compose une techno architecturale et compte des remixes remarqués comme ceux de Sei A et Miss Kittin. Il obtient rapidement le support de Busy P et 2Many DJs... Aujourd’hui patron de son propre label Zone fondé avec son ami The Hacker, ce jeune artiste enchaîne aussi les sorties sur le fameux label de Tiga, Turbo. On se souvient tous du célèbre premier album de Jackson & His Computer Band 'Smash', sorti en 2005 sur Warp qui avait tant fait parler de lui.

The Hacker bouclera cette soirée avec un set glauque et glacial à souhait. Inspirée par le groupe allemand Kraftwerk et par la cold wave de cette même époque, son électro rappelle les sous-sols trash de raves en plein hiver. Il a sorti un premier album solo en 1998 justement baptisé ‘Mélodies en sous-sol’, caverneux, humide et très rythmé, avant de sortir un album en duo avec Miss Kittin sobrement intitulé ‘First Album’, qui déchaîna les dancefloors. Ce mix rétrofuturiste d’électro, synth-pop, dark disco et cold wave, assorti de l’électroclash sexy « with ze cute french accent » de Miss Kittin s’exporte très bien. Il se vend alors à plus de 50 000 copies, grâce aux bizarroïdes "Franck Sinatra", "1982" et "Stock Exchange". Après une tournée triomphante dans les plus grands clubs du monde, ils décident de faire une pause pour poursuivre chacun leur carrière solo. The Hacker sort en 2004 ‘Rêves mécaniques’ (qui aurait pu s’appeler ‘Cauchemars mécaniques’) tout aussi imparable mais un peu moins sombre que le précédent. Une réussite que les amoureux d’électro progressive et bien construite ont appréciée. Le duo ne sortira son second album qu’en 2009, l’excellent ‘Two’, qui compte "1000 Dreams", un hit sur lequel la sexy Kittin excelle dans sa spécialité, l’électroclash.

Par Camille Griffoulières

Téléphone de l'événement 01.40.28.05.55
Site Web de l'événement http://www.parissocialclub.com
LiveReviews|0
1 person listening