0 J'aime
Epingler

Festival Fake Series #1

Du 9 au 11 avril, à l'Espace B

Ouvrez grand vos oreilles et réservez vos soirées. A partir du lundi 9 avril, Hartzine fait son festival. Si le nom de ce magazine musical ne vous dit rien, allez donc faire un tour sur leur très joli site. Il vous suffira certainement d'un seul coup d'œil et de quelques lectures pour vous convaincre du mérite de ces passionnés. Avides de découvertes, de partages et d'échanges, voilà maintenant cinq ans qu'ils mènent leur petite barque sur le Web. Leur crédo ? Faire de la place aux artistes qui en manquent, les chroniquer sans directives imposées. Leurs armes ? Liberté, indépendance et subjectivité.

Ce ne sera pas la première fois qu'Hartzine goûte aux joies de la programmation musicale. Plusieurs concerts à la Mécanique Ondulatoire, la Gare aux Gorilles, l'Espace B ou l'International avaient déjà été organisés par les soins du webzine. Mais cette fois, c'est bien d'un festival qu'il s'agit. Trois jours pour trois soirées au menu alléchant : synth-pop, psychédélisme, drone, new-wave ou indie-pop, avec des artistes comme Splash Waves, Holy Strays ou Happy New Year. Tout pour satisfaire un public curieux et amateur de belles trouvailles. D'autant plus qu'Hartzine s'est attaché à pratiquer une politique tarifaire juste et raisonnée. A 7 euros la soirée en prévente (et 16 pour le pass trois jours), qui peut encore se targuer d'être frileux ?

Commentaires

0 comments