0 J'aime
Epingler

Tous les cinémas parisiens

Le Denfert

C’est un petit cinéma de quartier coincé entre deux restaurants. Le Denfert, présent depuis 1930, a pourtant bien failli disparaître du paysage parnassien il y a quelques années, lorsque son propriétaire décida de se délester de l’établissement. Une pétition de 2 500 signatures plus tard et le Denfert et son unique salle étaient sauvés par la mairie de Paris. Dans ce cinéma de poche, ni pop-corn ni blockbuster à durée de vie limitée, mais des films d’auteur pointus, du cinéma étranger indépendant et une sélection de films d’animation sélectionnés pour le jeune public par la maîtresse des lieux, Claudia Guichard. S’il ne joue pas la carte de la nouveauté, le Denfert offre aux retardataires étourdis le luxe de se rattraper.

En savoir plus
Montparnasse & Sud de Paris

Le Desperado - L'Action Ecoles

Dans le dédale de rues jonchant le Quartier latin, vous ne manquerez pas de tomber sur un des trois cinémas du réseau Action : le Christine, le Grand Action et l’Action Ecoles (récemment rebaptisé le Desperado). Des salles en forme de ciné-clubs qui ont pour principale mission de rééditer des films classiques en copies neuves.
Le Desperado a été racheté en février 2011 par le cinéaste Jean-Pierre Mocky. Au menu des prochains mois : la jolie bagatelle de 63 films réalisés par le nouveau propriétaire. La seconde salle, toujours aux mains de Jean-Marie Redon, perpétuera la tradition en projetant ce qui a fait son succès d’antan : les films américains en VO. Mais au fait M. Mocky, pourquoi « Desperado » ? « Parce que les cinéastes indépendants qui vivent pour le septième art sont des desperados, et rien d’autre. »

En savoir plus
Quartier Latin et Sud de Paris

Commentaires

0 comments