Les meilleurs hôtels design à Londres

Ils sont chics, novateurs, artistiques et créatifs : les meilleurs hôtels design de Londres vont plus loin au nom du style

Où est passé le glamour du voyage ? Files d’attente pour « embarquement prioritaire », sandwiches insipides et brigade anti-bagages de cabine... ce n’est pas en prenant l’avion que vous le retrouverez. Heureusement, les meilleurs hôtels design de Londres prennent le relais. À l’heure où l’on se lasse des chambres à l’emporte-pièce (souvent préfabriquées ça va de soi), plus aucun nouvel acteur sérieux n’ose ouvrir ses portes sans les services d’un designer ou deux pour conférer style et singularité à votre séjour. Il ne suffit plus de copier Le Corbusier ou de rajouter un ou deux murs en verre : pour un vrai design de choc, il faut se tourner vers de nouveaux bâtiments innovants, des bâtiments historiques restaurés, des événements artistiques ou des piaules dans des clubs privés. Le choc de la nouveauté est (dans la plupart des cas) dépassé, et c’est une interaction plus subtile avec le passé que l’on demande désormais aux designers – une tonalité agréable à la fois luxueuse et singulière. Notre liste des meilleurs hôtels design de Londres vous aidera à distinguer le bijou du bagou.

Ace Hotel London Shoreditch

Ace Hotel London Shoreditch

Bien que Shoreditch n’ait nullement besoin de prouver qu’il est branché, le quartier est devenu encore plus tendance quand la mini-chaîne d’hôtels Ace a décidé en 2013 d’y installer le premier exemplaire de son concept « chic décontracté façon Seattle » hors États-Unis. Hé les gars, on n’aurait pas déjà fait ça il y a des lustres ? On leur pardonne quand même : comment ne pas aimer le mobilier vintage, les adorables radios dans les chambres, le club au sous-sol et le mur d’escalade le plus cool au monde, même s’il n’est pas vraiment en glace ? D’autant plus qu’ils ont fait appel à des designers du coin et organisent des événements sympas et gratuits.

Voir Les Prix
The Beaumont

The Beaumont

Avec le Beaumont, Jeremy King et Chris Corbin font profiter le secteur hôtelier de la poussière magique dont ils saupoudrent allègrement leurs restaurants (Le Caprice, etc.). C’est un hommage aussi tendre que somptueux au style Art déco, avec le chic de l’époque de la prohibition et les secrets de Hollywood, ravissant dans ses détails et son glamour discret. Mais attendez, qu’est-ce que c'est que ça ? Un amoncellement de cubes se détache de la façade et bouleverse les règles. C’est une sculpture d'Antony Gormley qui, de l’extérieur, représente une méditation sur le corps de l’artiste et, à l'intérieur est... une chambre. Les clients accèdent à cette œuvre d’art en montant neuf marches de marbre, à partir de la salle de bains, et se retirent dans une obscurité sculptée.

Voir Les Prix
Advertising
Green Rooms

Green Rooms

Green Rooms est une nouvelle entreprise à but non lucratif très réussie, qui soutient l’art et le design via des actions novatrices, comme des réductions pour les créatifs de passage, sur les tarifs des chambres, des appartements et des dortoirs déjà très abordables (et oui, ils vérifient !). Le mobilier est simple mais élégant, avec des articles de la marque de mode Folk, et l’on y trouve aussi un café/bar très animé, ainsi que des expos d’art régulières. L’hôtel occupe un ancien immeuble de bureaux Art déco près de la station de Wood Green, à quelques arrêts de métro du centre de Londres.

Voir Les Prix
Ham Yard Hotel

Ham Yard Hotel

Kit Kemp et sa chaîne hôtelière Firmdale ont inventé le « chic urbain-rustique », mais ne vous y trompez pas : ce n’est pas parce que son style est confortable qu’il n’est pas radical. Kit Kemp a conçu le Ham Yard du sol au plafond et, en plus d’un hôtel somptueux, il recèle treize boutiques, un bowling, un théâtre et un jardin, où trône une sculpture de Tony Cragg et un bosquet de chênes. À l’intérieur, richement agrémenté de tissus exubérants de Kit Kemple, le style joue entre classique et excentrique.

Voir Les Prix
Advertising
The London Edition Hotel

The London Edition Hotel

C’est l’adresse londonienne d’une toute nouvelle collection internationale d’Ian Schrager, qui a tout simplement inventé le concept de l’hôtel design il y a une trentaine d’années (ses établissements de Sanderson et de St Martin’s Lane sont toujours très fréquentés). Aujourd’hui, son style affiche davantage de substance : sa déco sophistiquée, style bureau, s’accorde parfaitement avec les hauts plafonds et les moulures d’ornement de ce grandiose bâtiment de 1835, en particulier dans le restaurant Berners Tavern de Jason Atherton.

Voir Les Prix
Mondrian at Sea Containers

Mondrian at Sea Containers

Ce n’est pas un hasard si cet hôtel situé sur les rives de la Tamise ressemble à un bateau de croisière amarré à South Bank. Son propriétaire américain, le groupe Morgans, voulait que cette collaboration transatlantique y ressemble, et a donc mis Tom Dixon, ancien directeur créatif chez Habitat, à la barre (jeu de mots intentionnel) pour développer ce projet inspiré d’un paquebot des années 1920. À bord, vous serez sûrement scotché par la coque de bateau en cuivre échouée dans le foyer. Et si jamais vous vous lassez du décor maritime, la plupart des chambres offrent une vue imprenable sur la Tamise.

Voir Les Prix
Advertising
Rosewood London

Rosewood London

L’histoire, l’architecture et la déco de l’hôtel Rosewood sont si riches, que le réduire à un simple hôtel design semble injuste. Avec sa porte cochère et ses escaliers de marbre sur sept étages, ce siège d’une société d’assurance, bâti en 1912, a exhibé son opulence et son prestige à tout l’empire. Il continue d’incarner l’univers des riches et des privilégiés avec ses intérieurs d’une grande élégance, restaurés avec soin. Le plus remarquable reste toutefois la décoration d’intérieur signée Martin Brudnizki, qui apporte un panache visuel éclatant à ce qui aurait autrement pu passer pour de l’esbroufe.

Voir Les Prix
Sanderson

Sanderson

Le Sanderson gagne notre vote pour la constance inaltérable de son design. Quand la plupart des hôtels de style n’offrent que des pirouettes esthétiques sur des éléments de confort traditionnels, le Sanderson a été imaginé par le réputé Philippe Starck comme un « monde onirique surréaliste, inspiré de Cocteau ». Et si les fauteuils en plexiglas ne sont pas très confortables, il suffit de descendre dans le foyer pour se vautrer sur les lèvres de Mae West. Nous apprécions le fait que les différents éléments de style, de lumière et d’espace sont respectés dans les chambres rectangulaires de l’ancienne salle d’exposition de papiers peints datant des années 50, avec des salles de bains seulement séparées par du verre et de légères tentures.

Voir Les Prix
Advertising
Town Hall Hotel

Town Hall Hotel

Le Town Hall était déjà accro au design, bien avant d’accueillir ses premiers clients. Le bâtiment édouardien d’origine était un motif de fierté civique et Nikolaus Pevsner, acteur d’influence de l’architecture, a loué l’extension réalisée dans les années 30 pour son « subtil mais coûteux style Art déco ». Aujourd’hui, l’hôtel est un ravissement visuel de larges couloirs et de masculinité formelle, égayé par d’éclatantes touches de modernité (notamment des poissons rouges dans les chambres). Les tarifs sont moins mirobolants que chez ses concurrents du centre-ville, mais son adresse, dans l’est de Londres, et son ambiance très tendance sont un véritable pôle dattraction pour les accros au style.

Voir Les Prix

Commentaires

0 comments