Les meilleurs hôtels design de New York

Installations artistiques abstraites ou objets anciens français, stimulez votre côté créatif dans les meilleurs hôtels design de New York.
Advertising

Les meilleurs hôtels design de New York prouvent de façon éclatante qu'on ne rencontre pas des œuvres de renommée internationale qu'en allant au Guggenheim, au Metropolitan Museum of Art ou au Museum of Modern Art. Et nous ne parlons pas ici du génie créatif que recèlent les meilleurs restaurants new-yorkais, quelle qu'ait pu être « l'émotion » que vous a procurée ce soufflé au chocolat. Des fresques de graffitis à l'architecture la plus époustouflante, séjourner dans l'un de ces établissements, véritables sources d'inspiration, c'est comme dormir dans une galerie d'art... mais en bien plus confortable.

Refinery Hotel

Créé par Stonehill et Taylor comme une ode à la chapellerie de 1912 d'où il tire son origine, le Refinery Hotel dégage une indéniable aura vintage. Les petits détails comme les fournitures de modiste et les machines à coudre d'époque qui parsèment l'hôtel donnent un aperçu de ses racines industrielles. Si tout ce charme rétro ne vous suffit pas, passez au Winnie's Jazz Bar pour prendre un cocktail à la mode Prohibition, ou montez jusqu'au toit où scintillent les guirlandes lumineuses.

Hotel Indigo Lower East Side

Situé dans le Lower East Side rempli de peintures murales, l'Hotel Indigo tire l'inspiration de son design des œuvres avant-gardistes qui ont fait la renommée de son quartier. En entrant dans le hall, vous plongerez immédiatement dans la scène artistique locale avec une collection impressionnante d’œuvres contemporaines réalisées par des artistes établis à New York. Le Sky Lobby, par exemple, offre littéralement à voir une fenêtre de graffitis. La pièce maîtresse ? Une fresque sur plafond de 12 × 5 m de l'artiste célèbre pour ses œuvres dans le métro, Lee Quinones.

Advertising

The Standard

The Standard a beau être fait de matériaux simples comme le béton, la brique et le verre, il n'en est rien de son architecture. Le design extérieur a été construit spécifiquement pour se fondre parfaitement dans l'esthétique du Meatpacking District ainsi que pour donner l'impression visuelle qu'il se tient au-dessus du High Line Park. Deux mots : mission accomplie. En outre, la place adjacente expose une collection tournante d'installations artistiques. Enfin, la discothèque sur le toit, qui offre un panorama imbattable, est ce qui se rapproche le plus de l'art vivant.

The Bowery Hotel

Incorporant brique rouge et fenêtres rétro, le Bowery Hotel a été créé dans la veine stylistique des plus vieilles usines de la ville. Sirotez un cocktail sur la terrasse du jardin bordé d'arbres, ou près de la cheminée, enfoncé(e) dans un des canapés en cuir anciens placés autour du hall joliment décoré. Dans les chambres, l'ambiance new-yorkaise classique est bien vivante grâce au parquet, aux tapis orientaux richement détaillés et aux touches de couleurs chatoyantes. Arrêtez-vous au restaurant italien du rez-de-chaussée, le Gemma, pour goûter à une cuisine authentique à la lumière des chandeliers.

Advertising

Hôtel Americano

Conçu par l'architecte mexicain Enrique Nortern, cet hôtel de Chelsea ressemble à une auberge traditionnelle japonaise, ou ryokan. Les matelas sont juchés sur des plates-formes de bois mais près du sol pour garder un air authentique. Le cadre chic et apaisant est une invitation à faire une pause. Il se compose de matériaux naturels et d'ornements luxueux comme des jetés de lit en alpaga sur mesure et des baignoires japonaises.

Hotel on Rivington

Ouvrant la voie à l'architecture audacieuse des hôtels du Lower East Side, l'Hotel on Rivington est né de l'imagination du cabinet Grzywinski et Pons, et peut s'enorgueillir d'avoir su s'adapter aux contraintes structurelles de New York. Dix ans après sa construction, il est toujours rempli d’œuvres d'avant-garde. Le toit de l'hôtel est paré de fresques murales de six mètres de long réalisées par les célèbres graffeurs Christina Angelina et Nick Walker. En revanche, le night-club du rez-de-chaussée, le Jia, revêt un motif sexy à la mode de Shanghai de 1930.

Advertising

Ace Hotel New York

Les hipsters viennent en masse au Ace Hotel, rétro et excentrique, et dont le hall sert aussi d'espace de travail branché pour un tas de créatifs à l'esprit d'entrepreneur. À des colonnes spectaculaires, des fenêtres de toit et une mosaïque détaillée répondent de robustes tables anciennes et une bibliothèque bien fournie, ce qui donne à l'ensemble une atmosphère vieille école britannique, presque comme si les Clash pouvaient être en train de déguster un café crème dans le fauteuil en cuir juste à côté de vous.

NoMad Hotel

Situé dans un édifice tournant de siècle de style Beaux-Arts, le NoMad Hotel fait penser au Cluedo : plein de caractère et de surprises. Le lieu, au croisement de Paris et de New York, a été créé par le designer français Jacques Garcia dont l'idée était de faire de chaque chambre la version légèrement haut de gamme d'un authentique loft parisien. Des accents anciens comme des tapis de Heriz artisanaux, des bureaux français, des baignoires sur pieds et des paravents de velours donnent un air royal à chaque chambre. L'hôtel s'est aussi associé au studio graphique be-pôles pour s'occuper d'un programme artistique unique en son genre, comprenant des pièces vintage et modernes issues du monde entier.

Advertising

St. Regis New York

L'un des hôtels les plus emblématiques de New York, le St. Regis est l'incarnation du luxe. En entrant dans le hall, vous vous retrouverez entouré(e) par du mobilier fait sur mesure, des moulures élégantes et des murs couverts de soie à rayures bleu vif. Cette expérience royale est amplifiée par des résidences dotées d'entrées en marbre, de lustres en cristal de Waterford et, je vous prie, de bureaux Louis XVI. Les hôtes peuvent aussi choisir l'expérience du style spécifique d'un designer en séjournant dans la suite Dior (inspirée des ateliers parisiens du même nom), dans la suite Bentley (qui a pour modèle la voiture de luxe) ou dans la suite Tiffany dont le bleu éponyme domine la décoration.

The Nolitan

On dirait presque que le Nolitan Hotel est bâti sur la rue. Sa construction en panneaux translucides, sur toute la hauteur, donne véritablement l'illusion à ses hôtes de se tenir au-dessus de la ville. Sans mentionner que cette structure inonde tout le bâtiment de lumière naturelle. De l'extérieur, l'édifice évoque un puzzle avec sa façade qui alterne entre bardeaux en terre cuite, béton, bois et panneaux en verre.

Afficher plus
Advertising
This page was migrated to our new look automatically. Let us know if anything looks off at feedback@timeout.com