Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Pershing Hall

Pershing Hall

Hôtels, Hôtels de charme et de luxe Champs-Elysées
Recommandé
5 sur 5 étoiles
Pershing Hall
1/4
Pershing Hall
2/4
Pershing Hall
3/4
Pershing Hall
4/4

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

Un hôtel mythique un peu au-dessus des autres...

Hôtel 5 étoiles
Prix d'une chambre : à partir de 350 € la nuit 
Le petit plus de l'hôtel : le patio et son jardin vertical de plus de 30 mètres
Services : wifi, bar, restaurant, petit déjeuner

Si les établissements hôteliers de haut vol ne manquent pas dans le célèbre Triangle d’Or parisien, fief du luxe et de la mode bleu-blanc-rouge, certains d’entre eux sortent tout de même un peu du lot. Question de rang, de prestige. C’est le cas du Pershing Hall, par exemple. Il faut dire que le bâtiment, coincé entre l’avenue George V et les Champs-Elysées, est plutôt chargé côté histoire. Construit par le Comte de Paris pour en faire un hôtel particulier, le lieu démarre une nouvelle vie en 1917 lorsqu’il sert de QG pour le commandement en chef des troupes américaines, John Pershing. 

Par la suite, et bien qu’il conserve intacte sa majestueuse façade, l’hôtel vit en 2001 un lifting qui le fait plonger définitivement dans la modernité du nouveau millénaire. C’est Andrée Putman, architecte de renom, qui se charge de la décoration intérieure et de l’aménagement des espaces. Résultat ? Elle a fait des merveilles de subtilité chic entre couleurs vives et matières nobles, élégance et lignes épurées, tableaux contemporains et meubles dans les chambres dessinés par ses propres soins. Les chambres, justement, au nombre de vingt-six, jouissent d’un confort et d’une beauté divins grâce notamment au lit king size, au très grand miroir et à la salle de bains, chef d’œuvre du genre avec sa grande baignoire montée sur des boules de marbre blanc. 

Enfin, et c’est le gros plus de l’hôtel : son patio. Imaginé par le botaniste Patrick Blanc, et placé en-dessous de l’excellent restaurant et lounge dont les critiques sont dithyrambiques, il donne sur le ciel et sur l’immense jardin vertical de plus de 30 mètres. D’autant que trois cents essences d’arbres, de plantes et de fleurs le composent. De quoi voir la vie en rose, en toute saison.

Infos

Adresse 49 rue Pierre Charron
8e
Paris

Transport Métro : George V
Prix De 347 à 856 € la nuit
Contact
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une