Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 15 choses que les provinciaux détestent chez les Parisiens

15 choses que les provinciaux détestent chez les Parisiens

Advertising

On a beau dire que la province est une invention - un poil méprisante - des Parisiens, les Français qui n'habitent pas à Paris sont presque unanimes : les Parisiens ne sont pas des gens comme les autres. Ils sont énervants. Ils râlent. Ils ne sourient pas. Ils sont trop pressés. Ce sont des bien-pensants gauchistes ou au contraire de grands bourgeois réactionnaires. On ne va pas toutes les faire, il y a sans doute des centaines de critiques qu'on peut adresser aux Parisiens, et en voici déjà quinze. Quinze manies, tics, habitudes qui rendent dingues nos copains en région. Et pas seulement parce que l'on profite de la plus belle ville du monde. 

1. Ce sont de redoutables chasseurs… de 4G, même en pleine nature quand tu as besoin de tout sauf de réseau. 

2. Ils font un peu trop confiance au GPS, quitte à passer juste devant leur destination sans la voir. « Chérie, tu vas rire, en fait on a dépassé l'auberge il y a trente minutes. »

3. Les photos de leurs cuissots avec vue sur la plage/la piscine/le paysage de rêve simplement pour pouvoir poster un #instapute. 

4. Cet émerveillement constant et pourtant si étrange. « Eh t’as vu le pigeon ?! Il est tout propre et il a même ses deux pattes ! »

 

5. Ils sont toujours pressés, même en vacances. Gagner du temps pour ne rien faire. Logique.

6. Ta ville devient comme par magie un « patelin » ou un « bled ». « C'est tellement chouette ce petit côté rustique. » 

7. Il ne fait rien sans son guide qui lui dit quel restaurant tester, quel burger goûter, que penser du dernier film de Xavier Dolan, que ce soit Tripadvisor, un blog ou... Time Out Paris.

8. « Hahah t'aurais dû entendre ça, trop marrant le "patois" des bouseux du coin. Ouais nan ce soir grosse ambi, mais déso, je suis en GDB de ouf. Je vais me mettre en PLS et me faire un mocktail. »

9. Ils ont des boulots improbables. « Salut, je suis community manager pour une start-up dans le social-entrepreneurship. »

 

10. Ils connaissent les endroits cool, même au fin fond de la province : « Ah, mais tu savais pas qu'il y avait un nouveau spot biergarten vegan à Balazuc ? »

11. Ils n'ont pas leur permis de conduire (savoir conduire un Vélib' ça ne compte pas hein), du coup c'est toi qui les trimballe dans toute la région pendant qu'ils roupillent. #promisjemendorspas

12. Ils ne savent pas ce qu'ils veulent : ils recherchent la tranquillité dans un village corse mais finissent par dire : « C'est mort ici, je sais pas comment tu fais pour vivre ici TOUTE L'ANNEE ! »

13. On n'a pas la même conception de la mode : Quand tu mets un jogging, c'est beauf, quand eux ils en mettent un, c'est chic.

 

© Katie McPayne

14. Depuis que les Qatari ont racheté le PSG, ils parlent de foot comme un gamin dans un magasin de bonbons : « Je veux ce joueur, hummm, nan en fait je préfère celui-là. »

15. Et surtout, ils oublient qu'eux aussi, avant tous ces rooftops et ces pintes à 10 €, ils étaient provinciaux. 

Share the story
À la une
    Advertising