Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 3 soirées pour (re)découvrir le flamenco à la Villette
Actualités / Scènes

3 soirées pour (re)découvrir le flamenco à la Villette

flamenco villette festival
© William Beaucardet

Vous connaissez plus efficace que le flamenco, vous, pour mettre un peu de soleil dans votre semaine ? En quelques notes et gestes, voilà une musique et une danse qui nous téléportent en un instant dans un tablao de Séville, sous une chaleur écrasante devenue plus supportable à l’ombre de quatre murs, une boisson devant nous. Là, vous y êtes.

Du 4 au 6 mai, l’Andalousie est à portée de métro grâce au festival Flamenco de la Villette, qui propose une programmation variée, parfois surprenante. A commencer par le soir du jeudi 4 mai, date d’une rencontre au sommet entre la musique pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach (interprétée en solo par Raphaël Chrétien) et la danse flamenca fougueuse de Veronica Vallecillo. Ou comment concilier un tempérament latin fiévreux avec la culture saxonne baroque. Le même soir, nous auront droit aux ‘Historias flamencas de Sevilla’, spectacle porté par l’histoire et la tradition, mais qui regarde aussi vers l’avenir. On y retrouvera les excellents danseurs Antonio Canales et Rafael Campallo, ainsi que Secundo Falcon au chant et Rafael Rodriguez à la guitare.

Le vendredi 5 mai, le festival présentera un autre visage du flamenco, celui qui se réinvente sans cesse, cherche à ouvrir les codes et la tradition pour mieux les faire rayonner. Au programme : un récital flamenco par le chanteur El Pele pour poser l’ambiance, avant le temps fort de la soirée (et certainement du festival), avec la surprenante Pastora Galvan. Du style, du style et encore du style, voilà à quoi on aura le droit en venant assister à ‘Pastora Baila’. Accompagnée de Christian Guerrero, Jésus Corbacho (au chant) et de Pedro Sanchez à la guitare, Pastora fera preuve de son talent à travers une danse à la fois inventive, efficace et toujours étonnante. Et autant vous dire qu’on a hâte de voir ça sur la scène de la Grande Halle !

Si la culture latine est souvent taxée de machisme, elle n’hésite pourtant pas à mettre les femmes à l’honneur, qui tiennent une place véritablement centrale dans la vie quotidienne comme dans les arts en Espagne. Pour cette soirée de clôture du samedi 6 mai, la Villette invite La Tremendita, artiste aux multiples talents (chanteuse, guitariste, auteur…), pour une première partie intimiste et passionnée, accompagnée d’un pianiste et d’un percussionniste. Autre femme, autre féminité avec la féline en diable et gracieuse danseuse Olga Pericet et son ‘Pisadas, Fin y principio de mujer’, qui repose justement à travers la danse et le spectacle la question du féminin.

Avec tout ça, on a de quoi en prendre plein les yeux les oreilles début mai à la Villette ! Ajoutez-y un village sévillan en accès libre (dès 19h) avec expo photos de Jean-Louis Duzert, initiation à la sévillane, stands artisanaux et bodega préparant tapas et sangria, et vous tenez tout ce qu’il faut pour illuminer cette semaine de printemps. Vamos !

Quoi ? • Le festival Flamenco
Où ? • Sous la Grande Halle de la Villette, 19e
Quand ? • Du jeudi 4 au samedi 6 mai 2017 à partir de 19h (village sévillan), 20h30 pour les spectacles
Combien ? • De 26 à 32 € la soirée

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments