• Actualités
  • Vivre en Ville

48 heures à Montreuil - Jour 2

Montreuil
© EP

On a grimpé les blocs d'Arkose, rêvé de bosser chez ICI, Montreuil, dépensé l'équivalent de notre loyer chez Ina Luk... Une première journée bien chargée dans un bas Montreuil souvent critiqué pour son potentiel de gentifrication exponentiel. Voici maintenant le moment de rechausser sa paire de chaussures de marche, le jour 2 s'annonce aussi sportif, sinon plus. A Montreuil, ça monte ! Pour cette nouvelle escapade, un peu moins de boutiques et de restaurants, mais de magnifiques parcs, des panoramas à couper le souffle et des jardins potagers à visiter absolument. On part de mairie de Montreuil, mais on ira jusqu'aux Ruffins, du côté de Villiers-Barbusse et même au-delà de l'autoroute A186. Bonne promenade ! 

 

9h : Se réveiller en douceur 

Mairie de Montreuil. Le terminus de la ligne 9 du métro est assurément l'un des points névralgiques de la ville. Sur la place, la ville s'éveille, certains s'engouffrent dans le métro les cheveux encore mal peignés, d'autres observent le va-et-vient des passants depuis la terrasse ensoleillée des Monédières, bar-brasserie à la sortie du métro. Entre la place Jean-Jaurès et celle d'Aimé Césaire, on croise le Tout-Montreuil : les artistes du Nouveau théâtre de Montreuil, les employés de la mairie et les adeptes du shopping. Les jours de soleil, le bâtiment de la mairie est un spot parfait pour remettre son taux de vitamine D à flot. 

Un café noir et un bain de soleil à la sortie du métro © EP

 

10h : Grimper jusqu'à la maison bleue

L'ascension débute dès maintenant. Direction le quartier Villiers-Barbusse, un brin résidentiel mais bourré de charmes. Ruelles pavées bordées de charmants pavillons, venelles secrètes et impasses vertes : le quartier recèle de petits coins paisibles pour qui aime flâner sans but précis. Depuis la mairie, avant d'emprunter l'avenue Pasteur, faites un petit crochet par la rue de l'Eglise, au bout de l'allée vous pourrez admirer une petite place paisible et en son centre la paroisse de Saint-Pierre Saint-Paul. Une fois votre petit tour terminé, empruntez le boulevard Barbusse. C'est au 127 que vous trouverez la maison bleue, l'atelier de Jérome Mesnager. Il suffit de contacter le peintre pour pouvoir visiter son atelier. 

 

 

Les grands corps blancs de Jérome Mesnager grimpent des murs dans tout Montreuil

11h30 : Faire vibrer le dermographe 

Une fois les rues du coin arpentées, redescendez par l'avenue Pasteur. Au 70, poussez la porte vitrée de The Tattooed Lady. Un salon de tatouage installé à Montreuil depuis quatre ans et qui propose de vous encrer l'épiderme (cela va de soi) mais aussi des expositions d'artistes, du nail art et quelques jeunes créateurs (dont la très jolie vaisselle de la Dinette d'Euphémie). « Le maître mot du lieu, c'est la diversité, nous explique Julie Burton (La crocheteuse du métro), on essaye de mettre en valeur des artistes et des médiums variés. ». Sur les murs en ce moment et pendant deux mois, on croise le travail pailleté de l'artiste et travailleuse du sexe Marianne Chargois. Un style qui ne vous laissera pas indifférent, c'est sûr. Donc même si vous n'avez pas envie de vous faire tatouer, n'hésitez pas à franchir le pas du shop, ici les gens sont très accueillants et l'univers rock'n'roll assumé jusqu'au bout ! 

12h15 : Dej à la cantoch

Si vous connaissez déjà les Marmites Volantes de Jaurès, sa petite sœur (nichée au 47 du boulevard Pasteur, pile en face du salon de tatouage) ne vous étonnera pas puisqu’elle reprend le même concept du bien manger : sain, simple et pour pas cher. Reste une différence de taille avec la maison-mère : la taille du resto, une immense salle bien plus spacieuse que dans le 19e. Ce qui ne nous empêche pas de partager une table avec d’autres groupes de mangeurs, le tout dans une ambiance conviviale, décontractée (tutoiement à la commande, au service et même à l’addition), dans une déco et une vaisselle dépareillées. Vous reprendrez bien un peu de dalh ? 

14h : Cap à l'Est !

Maintenant que vous avez repris des forces, il est temps de reprendre la route. A Montreuil, on parle beaucoup de Mozinor, une zone industrielle des années 1970 de plus de 42 000 m2 et basée dans le haut Montreuil. Si vous voulez vous y rendre en bus (à pied c'est un peu long), prenez le 102 jusqu'à l'arrêt Edouard Branly. La balade n'a (avouons-le) pas grand intérêt, sauf pour ceux qui apprécient les décors industriels, les grandes bâtisses sculptées dans le béton et organisées autour de monte-charges. En février 2015, l'écodesign Fab Lab installé sur le toit de Mozinor organisait des portes ouvertes pour faire découvrir l'éco-conception. Si l'intérieur du bâtiment vous intrigue, jetez donc un œil averti sur le site. 

 

 15h : On se met au vert ! 

Tout ce gris vous a donné des envies de verdure ? Comme on vous comprend... Bonne nouvelle, à Montreuil, l'émeraude ne manque pas. Et ici pas question de rêver avec quelque 30 m2 de verdure. Véritables poumons de la ville, les parcs Montreau et Des Beaumonts offrent aux Montreuillois des immenses espaces verts. 

> Parc Montreau, 18 hectares d'herbe fraîchement coupée. De petits lacs, des saules pleureurs, des terrains de foot et de pétanque et un labyrinthe végétal : Montreau est un véritable havre de paix situé au nord de Montreuil. Pour y aller, empruntez le bus 121 jusqu'à l'arrêt Montreau. 

> Parc Des Beaumonts, plus spacieux que le parc Montreau avec ses 22 hectares de verdure. Un parcours sportif FreetNess un brin usé, des cerisiers en fleurs et plusieurs hectares pour jouer à chat. Cette ancienne carrière de gypse offre un joli panorama sur la ville, même myope les jours de beau temps, vous pourrez apercevoir au loin la tour Eiffel. Pour vous y rendre, prenez le bus 127 Beaumonts, ou pour accéder au nord du parc le 122 arrêt Saint-Just. 

En face du parc Des Beaumonts, les morts reposent en paix.

 17h : Toujours plus de vert !

Ne repartez pas de Montreuil sans avoir jeter un coup d'œil aux murs à pêches. En sortant du parc Des Beaumonts, prenez la rue Saint-Just puis l'impasse Gobétue. Là, depuis plusieurs siècles on peut admirer les murs à pêches. Un panneau de la mairie nous informe ainsi que « du XVIe au XIXe siècle des horticulteurs montreuillois développent la culture de pêchers du plâtre tiré des carrières locales. » Un patrimoine sauvegardé en partie par l'association Murs à Pêches. Tout autour, des jardins associatifs (jardins de la lune, jardin du Sens de l'Humus...) ont vu le jour. Un havre de paix pour les amateurs de plantes et de fleurs ouvert le dimanche en été de 14h30 à 17h30. En entrant dans les jardins, n'oubliez pas de respecter les jeunes pousses et les abeilles qui butinent de leur côté. 

 

 

 

 

 

 18h : Une pinte bien fraîche pour reposer ses petons 

Maintenant que vous avez traversé Montreuil d'Est en Ouest, vous avez bien le droit à un peu de repos. Dans le haut Montreuil, les bars ne sont pas légion. Entre la maison bleue et l'usine Mozinor (vous suivez ?), au 50 rue de Romainville, vous trouverez le très rock resto-bar Mange Disc, un bar au look rockabilly où l'on peut croquer un burger-frites pour 12 € et s'enfiler une pinte pour moins de 6 €. Une petite terrasse, une bande son bien choisie, des tables en formica et un accueil toujours très chaleureux. Vous vous sentirez forcément bien au Mange Disc. Si vous aimez les salles de concert un peu destroy, et que vous cherchez une adresse plus proche du métro, pensez au Café Pêche au 16 rue Pépin. Une adresse qui ne fait pas semblant d'être underground. 

 

 

20h30 : Ciné ou théâtre ?

Retour place Jean-Jaurès pour un bain culturel. A vous de choisir si vous vous sentez d'humeur pour une pièce de théâtre au très bon NTDM ou si vous avez envie de vous laisser aller devant une toile dans le nouveau complexe ciné Méliès.

 

 

23h : On retourne au Mange Disc ?

Juste pour le dessert, promis. 

 

 

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments
Marion N

Très sympa cette chronique, le charme de la ville est bien retranscrit. Pour continuer l'exploration des trésors montreuillois, je vous invite à vous rendre sur le Blog de Nestor (leblogdenestor.com). A très bientôt à Montreuil :)