Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 5 astuces utiles pour votre prochain voyage en avion
Actualités / Transport et Voyage

5 astuces utiles pour votre prochain voyage en avion

5 astuces utiles pour votre prochain voyage en avion

En partenariat avec Air France.

1. La gomme à mâcher à la française

On a tous connu ce moment. Assis sur un siège, sa ceinture bouclée, on observe les consignes de sécurité. L’avion décolle et là, un phénomène normal (mais toujours troublant) se produit : à mesure que l’appareil grimpe en altitude, nos oreilles se bouchent, si bien qu’on n’entend plus rien, pas même le dernier album de Kendrick Lamar – c’est dire ! Pire encore : le décollage (tout comme l’atterrissage d’ailleurs) peut s’accompagner d’une douleur aux tympans. On tente alors le tout pour le tout, que ce soit le doigt dans les conduits auditifs ou le bâillement volontaire. Stoppons cette folie ! Si nos oreilles se bouchent, c’est à cause de la variation de la pression de la cabine. Et la solution est déjà toute trouvée.

Preuve d’une attention constante envers ses passagers, Air France prend soin de nos oreilles en nous proposant pour les déboucher… une gomme à mâcher. Et ça marche ! Distribué dans les avions au moment du décollage, notamment sur les vols Paris-Mexico, Paris-San Francisco et Paris-Los Angeles du 6 juillet, ainsi que dans les salons Air France, le chewing-gum sera également dispo sur le store en ligne Air France Shopping.

Sa spécificité ? Celle d’être une gomme à mâcher un peu spéciale, puisqu’elle a été conçue pour incarner le plaisir à la française. Les deux goûts déclinés, à savoir macaron pistache et crème brûlée, sont non seulement dans la pure tradition des gourmandises bleu-blanc-rouge, mais aussi à base d'une gomme 100 % naturelle et made in France. De quoi satisfaire l’Arnaud Montebourg qui sommeille en vous et faire rayonner un peu plus la french touch à travers le monde, comme Air France l’avait déjà fait à travers son opération « Bon appétit » à Montréal.

 

La gomme à mâcher by Air France, disponible aux saveurs Macaron Pistache ou Crème brûlée

 

 

 

 

 

 

 

Mieux encore, vous pourrez les mâcher les pieds sur terre puisqu’ils seront disponibles dans le magasin le plus cool du monde (voire de l’univers), le temple de la branchitude jamais égalé : j’ai nommé Colette. Le concept store les commercialisera à partir du 6 juillet. Ce même jour, une Lense Snapchat Air France sera proposée dans laquelle vous pourrez faire une bulle géante sur votre téléphone. Et vos oreilles pendant les décollages et atterrissages ne s’en porteront que mieux : c’est promis.

 

 

2. Boire du jus de tomate

C’est l’une des astuces les plus connues et les plus mystérieuses du transport aérien. Connue car tous les passagers ou presque en tombent accro. Mystérieuse car il ne nous viendrait jamais à l’esprit d’en boire en dehors d’un avion. Et pourtant, plusieurs scientifiques se sont intéressés à notre penchant pour le jus de tomate en altitude. Et le résultat est étonnant : L'Institut Fraunhofer de physique des bâtiments (IBP) explique dans une étude très sérieuse que le goût de ce dernier serait différent dans les airs. Car si le sucré ou le salé seraient moins bien perçus par les papilles en avion (d’environ 30 %), d’autres goûts présents dans des aliments comme les champignons ou les tomates mûres seraient au contraire renforcés et bien mieux appréciés. De quoi méditer en levant son verre de Bloody Mary. Pour un effet rafraîchissant garanti.

3. Echapper au siège du milieu

C’est le jeu de la loterie : il arrive que le hasard nous mette sur le fameux siège du milieu, entre deux passagers. Si la plupart du temps, cette situation est complètement viable, il arrive que nos voisins soient du genre… insupportables, nous obligeant à nous lever à chacun de leurs allers-retours aux toilettes ou à jouer des coudes pour avoir un peu plus de place sur l’accoudoir.

Figurez-vous qu’il existe plusieurs techniques pour y remédier. La première est de sortir votre plus beau rôle façon acteur primé au Festival de Cannes. Soyez un peu imaginatif : vous êtes claustrophobe, vous avez une petite vessie ou que sais-je. Avec le regard de Robert De Niro, ça devrait aussi passer plus facilement.

La seconde, plus originale, a été lancée par une entreprise américaine. Un objet nommé Soarigami, en forme d’avion, vous permettra de partager l’accoudoir de façon égale entre vous et vos voisins, évitant ainsi d’avoir à pousser régulièrement les coudes encombrants.

© Soarigami

 

 

 

La dernière, sûrement la plus simple et la plus efficace, est de se détendre, d’embarquer son kit de sommeil (masque, oreiller, protections auditives…) et de penser à autre chose. Après tout il y a pire dans la vie, non ? D’autant plus que les hôtesses et les stewards d’Air France se feront un malin plaisir de parfaire votre voyage.

4. Rattraper son retard sur les séries

Pris dans une routine parfois effrénée vous n’avez guère eu le temps de vous pencher sur les dernières séries à la mode. Et si ce ne sont pas les œuvres qui manquent (‘Fargo’, ‘The Leftovers’ ou ‘Le Bureau des Légendes’, pour ne citer qu’elles), vous pourriez bien profiter de votre vol Air France pour replonger dans le monde du petit écran. Du bon vieux thriller à la comédie rigolote, une large sélection est disponible pour chacun des sièges long-courrier. Quand on sait qu’il faut 14h30 pour aller à Santiago, il est tout de même préférable d’être accompagné par quelques personnages fascinants.

5. Se voir offrir des miles

Eh oui, quitte à voyager, autant gagner des miles qui seront valables toute votre vie. Et ce en optant pour un compte Flying blue et son programme de fidélité. Plus vous voyagez et plus celle-ci peut être avantageuse. De quoi programmer ses prochaines vacances avant même d’avoir remis le pied en France. Un programme à consulter directement sur le site Internet du géant de l’aéronautique.

 

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments
Emile B

Ou alors... Air France arrête de profiter de sa clientèle en bourrant les avions et vous supprimez les sièges du milieu comme vous supprimez la taxe carburant alors que le pétrole est redescendu depuis 3 ou 4 ans !