Actualités / Soirées

Ancienne gare de la Petite Ceinture, Le Hasard Ludique fête son lancement durant 4 week-ends

Le Hasard Ludique

C'est l'un des lieux les plus excitants de Paris qui va enfin naître sous nos yeux, après cinq années de luttes et de travaux. Ancienne gare de Saint-Ouen créée en 1889 et réhabilitée par trois jeunes Parisiens, le Hasard Ludique va animer les soirées d'un quartier excentré et plutôt calme de Paris, entre la porte de Saint-Ouen et le métro Guy Môquet, dans un esprit solidaire et artistique. Du 29 avril au 21 mai, quatre week-ends de fête, de musique, de ripaille et de culture vont se succéder là-bas pour le plus grand plaisir des Parisiens. 

Il faut dire que le Hasard Ludique se conçoit comme un lieu participatif et original. C'est à travers une plateforme collaborative appelée la Fabrique du Hasard Ludique et via un crowdfunding que sa création a vu le jour au fil des années. Ici, les 1 200 « bâtisseurs » et bénévoles ont donné leur avis à chaque étape de la construction et leurs meilleures idées seront mises chaque année en avant lors d'un grand festival. Résultat, un formidable lieu hybride qui contient un bistrot, une salle de concert de 300 places et un atelier de pratique artistique collective, l'endroit idéal pour passer le printemps et l'été. 

Retrouvez tous les programmes et la billetterie ici.

Quoi ? • Quatre week-ends de fête pour l'inauguration du Hasard Ludique
Quand ? • Du 29 avril au 21 mai
Où • 128 avenue de Saint-Ouen, Paris 18e
Combien ? • 8 € avant 16h30, 12 € après. Gratuit les dimanches.  

Advertising
Advertising

Commentaires

7 comments
Syl D

Formidable idée que de réhabiliter ce lieu. Bravo à l'équipe à l'oeuvre. Espérons que Paris pensera également à "aider" un collectif à s'approprier un lieu dans l'esprit du "creative commons", avec une éthique du partage (cf. éthique hackers) de connaissance et du ludique éclairé. C'est une "tribu" qui trouve difficilement ses marques dans cet absolu du tout commercial. Paris devrait les prendre en compte pour être une capitale de son temps.

Clemix tastemaker

Des projets qui font que Paris c'est pas si mal finalement >> C'est d'ailleurs la dernière ligne droite pour les Grands Voisins puisque le projet éphémère touche à sa fin à l'automne prochain 

Marjorie R

ça m'éclate vos petites découvertes... je suis pas mal aussi dans le coté insolite... journaliste depuis 16 ans... y aurait pas un petit job chez vous pour moi? merci

Jean F

Encore un article avec une magnifique erreur !
Il s'agit de la gare de l'Avenue de St Ouen : une ancienne gare de la Petite Ceinture ferroviaire de Paris http://bit.ly/Ludique située (et c'est assez normal) Avenue de St Ouen à PARIS !
La gare de St Ouen est en activité, à St Ouen (comme c'est original), sur le RER C !

Emmanuel Chirache

@Jean F Désolé pour toi, ce n'est pas une erreur ! Il s'agit bel et bien de "l'ancienne gare de Saint-Ouen", qui était située là-bas à l'origine et qui a été démontée pour s'installer dans Paris quelques années plus tard. Elle a gardé son nom et se trouve en effet avenue de Saint-Ouen à Paris, comme c'est bien précisé à la fin de l'article. 
D'ailleurs, c'est bien sous ce nom de "gare de Saint-Ouen" que s'est fait la communication du Hasard Ludique et de la mairie. Exemple : http://dixhuitinfo.com/environnement/urbanisme/article/la-gare-de-saint-ouen-renait-sur

Donc la prochaine fois que tu veux te payer un journaliste, vérifie tes sources, merci et sans rancune. 

Jean F

@Emmanuel Chirache
Bonjour,
Je n'ai jamais voulu me "payer" un journaliste : il s'agit juste de vouloir rétablir une vérité historique trop souvent passée à la trappe par paresse intellectuelle.
Vincent Merlet du Hasard Ludique pourra vous confirmer ce que la SNCF et ses archives mentionnent depuis des décennies.
Quelques références :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_de_l'avenue_de_Saint-Ouen
https://www.petiteceinture.org/Gare-de-l-Avenue-de-Saint-Ouen.html
Cadastre, parcelle 187, feuille 000AE01
Référentiels SNCF sur le nom des gares (archives de Roubaix)
Que la mairie communique en reproduisant une erreur n'est pas anormal, puisque le patrimoine ferroviaire et les transports en commun ne sont pas vraiment ni leur spécialité ni leur tasse de thé (!).
L'APUR est plus sérieuse dans son travail de recensement :
http://www.apur.org/sites/default/files/documents/petite_ceinture_inventaire.pdf
En matière de vérification de sources, j'estime ne pas être en reste, merci et sans rancune ;-)