Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Arte va diffuser le documentaire 'Sugar Man', oscarisé en 2013
Arte diffuse Sugar Man, documentaire oscarisé en 2013

Arte va diffuser le documentaire 'Sugar Man', oscarisé en 2013

Advertising

Un peu comme le documentaire 'The Story of Anvil' avait relancé la carrière du groupe de metal Anvil, 'Sugar Man' a fait connaître au monde un artiste qui croupissait dans les oubliettes de l'histoire. Pourtant, ce n'est pas au réalisateur de ce documentaire, feu Malik Bendjelloul, auquel on doit dans un premier temps la redécouverte de Sixto Rodriguez aux Etats-Unis, mais au label Light In The Attic, qui réédita ses deux seuls albums avec un soin exceptionnel en 2008.

La sortie en CD et vinyle de 'Cold Fact' et 'Coming From Reality' permettra au chanteur de connaître alors un succès d'estime dans son pays d'origine et en Europe. Une presse élogieuse, quelques concerts même : Sixto Rodriguez passera au Nouveau Casino en 2009, devant un public clairsemé - nous y étions. Nous sommes alors loin du show à la Cigale suivi par les deux Zénith de 2013, un véritable raz-de-marée Sixto Rodriguez. Que s'est-il passé entre les deux ?

La bande-son des militants anti-Apartheid

Le cinéaste suédois Malik Bendjelloul est passé par là. Dans 'Sugar Man', il raconte l'histoire touchante et incroyable d'un chanteur-compositeur folk, étoile filante qui n'a jamais connu la réussite à laquelle son talent la prédestinait. Tombé dans l'oubli, il ne sait pas que plusieurs années après son abandon de la musique, les militants anti-Apartheid d'Afrique du Sud l'ont adopté comme bande-son de leurs luttes. A l'époque, tout le monde là-bas croit que Sixto Rodriguez est mort, et ce n'est que dans les années 1990 qu'un disquaire et un journaliste partent à sa recherche... 

En 2013, 'Sugar Man' remplit les salles et collectionne les récompenses : primé à Sundance, il remporte aussi l'Oscar du meilleur documentaire. Ce qui porte le film, c'est autant le destin éminemment romanesque de Sixto Rodriguez que ses chansons, qui n'ont pas pris une ride. Il était écrit que des merveilles telles que 'I Wonder', 'Hate Street Dialogue', 'Inner City Blues', 'Cause' ne pouvaient pas rester éternellement dans l'ombre.

Lire notre critique entière du film.

Quoi ? • 'Sugar Man' de Malik Bendjelloul sur Arte.
Quand ? • Vendredi 3 mars à 22h40 et sur Arte+7.

 

 

Share the story
À la une
    Advertising