Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Au chaud dans sa parka Woolrich
Actualités / Mode & shopping

Au chaud dans sa parka Woolrich

Woolrich Mill par Jackie Nickerson
Woolrich Mill par Jackie Nickerson

 

En partenariat avec Woolrich 

L’été touche à sa fin et les collections automne-hiver fourmillent un peu partout dans les magasins. En attendant que Paris somnole sous la neige, l’heure est déjà au shopping de rentrée pour se parer à affronter les premières rigueurs du froid. Et si les créateurs multiplient les exercices de style, certaines modes ne souffrent pas des tendances éphémères. C’est le cas de la sempiternelle parka. Encore et toujours, le vêtement est un incontournable du dressing masculin et féminin, sorte de partenaire tout-terrain qui répond aux aléas climatiques en résistant tant au froid qu’à la pluie grâce à son imperméabilité.

De l'art de bien choisir sa parka 

Si l’habit plaît, c’est aussi parce qu’il satisfait nos besoins du quotidien urbain. Avec ses poches et ses zips à gogo, il permet d’accueillir, contrairement au manteau, tous nos effets personnels (portable, clés, porte-monnaie…) offrant alors la primauté au côté fonctionnel. Quid néanmoins de l’élégance ? Ah là, c’est une autre histoire… Le pas est très mince entre le look cool et branché de certaines parkas et celui plus hasardeux qui vous apparentera à Kenny, l’un des personnages de 'South Park'.

Alors quitte à la sortir, autant la chercher sur les cintres des bonnes enseignes. 

 

Artic parka Woolrich

 

 

« The oldest America’s outdoor company »

Si le cœur vous en dit et que le portefeuille est d’accord, on vous conseille de miser sur les parkas cinq étoiles de Woolrich John Rich & Bros, grand spécialiste dans le domaine et dinosaure inébranlable qui a su survivre pendant deux siècles durant grâce à ce vêtement - preuve d’une volonté permanente de s’adapter et d’innover. Et si les vêtements plairont aux modeux (notamment le magnifique Artic noir et sa fourrure de coyote au col), la marque américaine dépasse historiquement le simple cadre de la mode.

Nous sommes en 1830 lorsque le fondateur John Rich débarque en Pennsylvanie pour y concevoir sa première filature de laine, à l’endroit même où Woolrich continue de prospérer 186 ans plus tard. La marque, communément appelée « the oldest America’s outdoor company » aux Etats-Unis est très vite guidée par un but : une recherche de haute qualité en s’appuyant tant sur les traditions et l’authenticité que sur l’innovation technique et la recherche de nouveaux matériaux.

Philosophie qui la mènera à incorporer la fermeture éclair sur ses vêtements, à imaginer et produire l’équipement de la flotte américaine vers l’Antarctique en 1930 ; philosophie qui trouve aussi, toujours, écho aujourd’hui.

© Jackie Nickerson

 

 

Preuve en est avec les dernières matières hi-tech qui ont perfectionné un peu plus la qualité des parkas. Finitions spéciales en Téflon, duvet, plumes de canard et fourrure de raton-laveur le long de l'ouverture et sur la bordure de la capuche pour plus de résistance à la neige, à la pluie et au vent : avec ça sur le dos, vous n'aurez plus jamais froid. 

From Pennsylvanie with love 

Pour la collection automne-hiver 2016, Woolrich a collaboré avec le photographe conceptuel Jackie Nickerson pour un road trip à la recherche de la genèse de la marque, dans la Pennsylvanie natale. Le passé et le présent ? Toujours, comme deux périodes qui se confrontent en permanence pour eux, force centripète contre force centrifuge, dans un maelström existentiel, comme pour célébrer la marque et mieux déceler son futur.

Résultat : Nickerson trouve l’équilibre parfait entre documentation, environnement et mode ; entre usines ou végétation en arrière plan et parka avant-gardiste au premier. Les photos sont belles, le vêtement tout autant. Alors si vous cherchez un partenaire pour affronter la jungle urbaine cet hiver, ou partir dans les contrées du grand nord, ne cherchez plus :  vous l’avez déjà trouvé. Winter is coming.

© Jackie Nickerson

 

© Jackie Nickerson

 

Découvrez l'intérieur de l'usine Woolrich qui nous rhabille contre vents et marées depuis 1830. 

 

 

Advertising
Advertising