Actualités / Musique

Audimat : la revue qui parle de musique autrement

revue audimat musique
© Audimat

Rares sont les magazines ou revues à véritablement se démarquer lorsqu'il s'agit de parler musique. Et quand vient l'heure de recommander un support écrit à quelqu'un qui souhaiterait élargir ses horizons sonores, on en est souvent « réduits » à lui conseiller des sites et blogs plus que du papier. Heureusement pour nous, Revue & Corrigée, New Noise et bien sûr Audimat persistent (parmi quelques autres) à vouloir parler d'autres musiques, ou simplement parler de musique autrement. Ce qui est justement la raison d'être d'Audimat. En tant que revue de critique musicale, elle se propose d'analyser en profondeur la pop music au sens large (de Céline Dion à Drexciya, des Ruff Ryders à Rihanna) de débattre sans snobisme d'esthétiques et d'histoires musicales qui participent de l'identité de leur époque. Bref, d'entrer dans le vif du sujet, de manière à la fois intellectuelle et sensible : pourquoi cette musique plutôt que rien ? Quelles émotions pour quels sons ?, etc. A travers des traductions d'articles de journalistes/musiciens/musicologues (citons Simon Reynolds, Paul Purgas, Michelangelo Matos, David Thomas...) et des textes originaux (Olivier Lamm, Lelo Jimmy Batista, les rédacteurs en chef Guillaume Heuguet et Etienne Menu) se dessine ainsi une philosophie musicale de notre temps.

Une aventure éditoriale tout à fait passionnante, qui connut un temps une déclinaison en vidéo avec Musique Info Service. Le principe, très simple : filmer quelques intervenants en noir et blanc, pour une critique audiovisuelle d'un album. Point. En septembre 2015, l'émission s'arrête sans pour autant stopper la revue. Et voici que mi-avril 2016, une bonne nouvelle atterrit dans notre boîte mail : non seulement un numéro 5 de la revue sortira début mai (avec notamment au sommaire des articles intitulés "Critique moderne et révisionnisme pop", "Le grand complot des presets" ou "Le hip-hop des 90s ou l'illusion du sacré"), mais Audimat organise également deux débats en avril autour de la musique. Jeudi 21 avril à 19h, on aura droit à "La situation du critique musical à l'époque de Kanye West" à la Médiathèque Musicale de Paris (Forum des Halles), avec comme intervenants Olivier Lamm et Etienne Menu. Le lendemain, vendredi 22 avril à 19h, Bastien Gallet, Guillaume Heuguet, Gwen Jamois et Etienne Menu évoqueront la question "Les machines sont-elles musiciennes ?" au musée du Quai Branly. L'occasion idéale pour découvrir cette revue décomplexée, pop et intello à la fois.

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments