Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Avec Artips, l’art dévoile ses petits secrets
Artips
© DR/Facebook Artips

Avec Artips, l’art dévoile ses petits secrets

Advertising

« ‘L’Age mûr’, célèbre bronze de Camille Claudel, serait plus que l’allégorie de la destinée humaine mais la représentation de sa rupture avec Auguste Rodin. Quant à Michel-Ange, il est revenu de nuit graver son nom sur sa fameuse ‘Pietà’ afin que personne n’attribue ce chef-d’œuvre, dont il était extrêmement fier, à un autre artiste que lui. Ce fut d’ailleurs le seul travail qu’il signa de toute sa carrière. » 

Pour savoir tout ça, vous avez dû éplucher nombre d’encyclopédies et de livres d’histoire de l’art, non ? Eh bien pas du tout ! Il vous a simplement suffi de vous abonner gratuitement à la newsletter d’Artips ou de télécharger son application mobile. Puis de recevoir, trois fois par semaine, votre dose d’érudition artistique.

  

 

 

 

Sorte de "D’Art d’art" 2.0, Artips propose un contenu inédit et de qualité sur des œuvres d’art incontournables ou plus méconnues. Imaginé par deux flem’arts créatifs nommés Coline Debayle et Jean Perret, celui-ci doit également se lire rapidement entre deux trajets de métro. Est-il toutefois nécessaire d’être diplômé d’un Master en Histoire de l’art pour saisir les récits d’Artips ? Une fois encore, que nenni ! L’œuvre ou l’artiste quotidiennement concernés font en effet l’objet d’un texte clair et concis, aussi abordable pour les néophytes que riche d’enseignements pour les plus spécialistes. Pour cause : ce sont des professeurs, guides de musée, artistes ou amateurs d’art savants qui, sous validation de l’expert Gérard Marié, participent à la rédaction de ces anecdotes amusantes. Entre interprétations insolites et autres explications ludiques de détails insoupçonnés, Artips et ses collaborateurs au ton truculent parviennent donc à rendre l’art accessible et même drôle. A tel point qu’on se surprend à attendre impatiemment la prochaine newsletter, comme un véritable accro. Vous voyez le tableau… ?

 

L'application mobile Artips : pratique et intuitive.

 

 

 

 

Si Artips nous offre la possibilité de débuter la journée un peu plus intelligents, et ce sans bouger de notre siège, cette application pratique et intuitive va cependant plus loin. En choisissant ses sujets dans l’actualité, Artips nous pousse aussi à (ré)investir physiquement les musées. Parler de Renoir pour suggérer le Festival Normandie Impressionniste qui se tient jusqu’en septembre ou mettre à l’honneur les peintures du Douanier Rousseau afin de promouvoir l’exposition qui lui est dédiée au musée d’Orsay… Pas de doute, Artips a l’art et la manière de cultiver autant que de susciter la curiosité du public. Car s’instruire et se divertir ne sont pas incompatibles, la preuve !

Et si vous souhaitez faire valoir l’étendue de votre science en société, mais dans le domaine de la musique cette fois, sachez que Artips se décline en Musiktips.

 

 

Share the story
À la une
    Advertising