Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Ce qui va changer à Paris au printemps
Terrasse du Printemps © C. Griffoulières - Time Out Paris
© C. Griffoulières - Time Out Paris

Ce qui va changer à Paris au printemps

Advertising

Si l'hiver n'est pas désagréable, c’est seulement dans les fictions enneigées du type 'Fargo', ou en combi lorsqu’on dévale les pistes, trois kilos de raclette dans le bide. Pour le reste, on est bien content de voir le printemps pointer le bout de son nez, nous enrhumant à cause de son air gorgé de pollen. A vos souhaits ! Et autant dire que cette saison de l’année est synonyme d’un bon nombre de changements : les terrasses ne sont plus chauffées, les filles portent des jupes, vous perdez une heure de sommeil et le Cirque d’hiver porte assez mal son nom. Passons et concentrons-nous sur les nouveautés de ce printemps 2016. Et disons-le clairement, chers Parisiens, votre vie va (légèrement) changer. Time Out vous dit tout.

Ouverture des nouvelles Halles

Il était temps. Après six ans de travaux et un coût qui ferait frémir Angela Merkel, Les Halles nouvelle version voient enfin le jour, habillées de l'imposante canopée qui se déploie au-dessus. Et si l'inauguration est prévue pour le 5 avril, autant dire que les espoirs sont grands. Dans nos têtes, Les Halles ça rime un peu avec station moisie, centre commercial morose et labyrinthe géant. Et pourtant, c'est bientôt vos rimes de rap qui pourraient y résonner puisque « La Place », nouvel espace dédié à la culture hip-hop, propose une large panoplie de pratiques liées à ce mouvement : des studios de musique, des espaces de danse, du DJing, du beatboxing ou encore du graffiti sur les murs. Yo ! Et si ce n’est pas votre came, n’ayez crainte, une médiathèque, un conservatoire et la nouvelle brasserie d’Alain Ducasse vous redonneront peut-être le sourire. Sans oublier les quarante-cinq nouvelles boutiques (dont une de Lego) qui compléteront celles de l’ancien forum. Preuve que le changement, c’est maintenant.

© Wikipédia

 

 

 

Réouverture du musée national Jean-Jacques Henner

C’est l’instant culture générale. Jean-Jacques Henner, vous connaissez ? Pour le dire rapidement, c’est un peintre français, lauréat du prestigieux Grand Prix de Rome en 1858, qui a initié sa carrière en Alsace avant de l’achever à Paris. Mais plutôt que de vous faire une biographie un peu foireuse, on vous invite à contempler ses œuvres dans ce musée qui lui est consacré. Dans un hôtel particulier situé à deux pas du parc Monceau, vous pourrez découvrir une grande partie du travail de ce formidable artiste. Et bonne nouvelle : on s’y croisera peut-être.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le canal Saint-Martin de nouveau rempli

On s’était presque habitué aux Vélib', aux motos ou autres caddies qui peuplaient le fond du canal Saint-Martin, vidé de son eau. Mais avec le soleil, ça a quand même plus de gueule de voir l'Ourcq y couler à flots. Début avril, vous pourrez de nouveau tenter de vous y baigner, si le temps s'y prête - question propreté, ça devrait être nettement mieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris-Strasbourg en 1h48

Quitter Paris pour la province, c’est bien. A grande vitesse, c’est mieux. A partir du 3 avril, la capitale sera reliée à Strasbourg en 1h48, contre 2h20 aujourd’hui. Bah quoi, rigolez pas, trente minutes c’est important. La choucroute n’attend pas !

 

 

 

 

 

 

Lancement d’un plan pour végétaliser Paris

Ce printemps, ça ne fait aucun doute : Paris sera définitivement plus verte. Certes, la saison est propice au développement des plantes. Mais surtout, la mairie vient de lancer un vaste plan pour végétaliser la ville : 30 000 sachets de graines étant distribués à tous les habitants. Issues de l'agriculture biologique, elles habilleront vos balcons et terrasses et participeront à la biodiversité de la capitale. Un concours photo est prévu. Nous, on va tout miser sur le houblon.

 

 

 

 

 

 

Réouverture du Ritz

Amis smicards, ce qui suit vous intéressera sans doute moins. Il faut dire qu’à 1 000 € la nuitée minimum, rares sont ceux qui peuvent se targuer d’avoir un soir créché dans ce joyau de l’hôtellerie parisienne. Néanmoins, la réouverture du prestigieux Ritz est forcément un événement très attendu. Fermé depuis le 1er août 2012, l’établissement s’est engagé dans un vaste plan de travaux dans un seul et unique but : acquérir le titre de Palace. Pour ce faire, les soixante et onze chambres ont subi un lifting technologique alors que l’Espadon, tenu par le chef étoilé Nicolas Sale, se charge désormais de l’orgasme culinaire. Et bien qu’on ignore encore la date exacte de l’ouverture, un incendie ayant retardé la fin des travaux, on sait qu'elle devrait avoir lieu en mai ou juin grand max. Si vous souhaitez y faire un tour, un simple conseil : faites des économies, ou changez de partenaire.

 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising