Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Ce qui va changer à Paris dès cette rentrée
Dossier que faire à Paris cet automne / rentrée

Ce qui va changer à Paris dès cette rentrée

Advertising

Et voilà : après un été trop vite passé sous les cocotiers et les plages dorées, la rentrée vient déjà pointer le bout de son nez. Les marques de bronzage du maillot vont s’estomper pour laisser place aux cernes de fatigue et les tongs patienteront sagement dans l'armoire jusqu’à l’année prochaine. Mais ne cédons pas à la déprime et au pessimisme exacerbé, car la rentrée est souvent synonyme de nouveautés. Toujours aux petits oignons pour vous, Time Out vous a regroupé dans ce papier ce qui va changer dès le mois de septembre dans votre quotidien parisien. A vos agendas, notez !

1/ Un nouveau Pass Navigo à 70 €

Non, vous ne rêvez pas : vous ne vous prendrez désormais plus la tête avec les différents tarifs du Pass Navigo, puisqu'il sera le même pour tout le monde. Soixante-dix euros suffiront pour couvrir l'ensemble des 5 zones définies. Si les Parisiens et les habitants de la proche banlieue vont payer 2,90 € de plus par mois avec l'instauration de cet abonnement unique, tous les autres verront leur facture baisser largement, jusqu'à moins 43,20 € par mois pour les utilisateurs des zones 1 à 5. Votée par le Stif, cette mesure sera accompagnée par une tarification sociale pour l'accès au pass à 17 € par mois en faveur des chômeurs et bénéficiaires de la complémentaire universelle notamment. D'après la majorité de gauche à l'origine de cette décision, un couple qui fait des trajets entre Paris et la Grande Couronne économisera 500 € par an. A ce prix-là, ce n'est plus seulement Paris qu'on pourra mettre en bouteille, mais toute sa région.

 

2/ Les cyclistes pourront passer au feu rouge

Amis cyclistes, vous n’hésiterez désormais plus lorsque vous arriverez à un feu rouge, car il vous sera autorisé de ne pas vous y arrêter, et ce sur près de deux milliers de carrefours. Des panneaux comme celui ci-dessous seront installés pour vous permettre de vous y retrouver, ainsi qu'aux automobilistes. Cette mesure, décidée par la mairie au terme d’une expérimentation réussie dans le 10e arrondissement, permettrait selon l’adjoint chargé des transports Christophe Najdovski « d’éviter certains conflits entre les cyclistes et les véhicules arrêtés au feu, notamment l’angle mort ». Rappelez-vous tout de même que vous avez rarement la priorité, et roulez jeunesse !

 

3/ Un permis de végétaliser

On vous en parlait il y a un mois : après réception de votre permis, vous allez désormais pouvoir participer à la végétalisation de Paris dans certains espaces définis par la mairie. Pour plus de détails, voir ici

 

4/ Moins de poids lourds dans Paris

On le sait, Paris et les voitures, ce n’est pas une grande histoire d’amour. Depuis plusieurs années, plusieurs mesures pour limiter leur circulation ont été mises en place par la Mairie, dans le cadre de la réduction de la pollution. Et cela ne va pas aller en s’améliorant : les bus de tourisme et les poids lourds les plus anciens (avant 2001) ne sont désormais plus autorisés à rouler dans Paris intra-muros (hors périphérique) entre 8h et 20h, week-end inclus. Et, comme dirait l’autre, ce n’est pas fini : d’ici un an, tous les véhicules immatriculés avant 1997 ne seront plus autorisés à entrer dans la capitale. Tous à vélo !

 

5/ L'encadrement des loyers

Un appartement parisien moins cher ? C'est désormais possible, comme on vous l'expliquait le mois dernier. 

6/ La Journée sans voiture

Vous avez toujours rêvé de pouvoir déambuler dans Paris sans crainte de vous faire écraser ? Eh bien réveillez-vous de bonne heure le 27 septembre prochain pour profiter au mieux de la première Journée sans voiture parisienne. On vous dit tout ici

 

 

7/ Un tarif social pour l'eau

Ne riez pas : l’eau coûte cher. A 468 € par an en moyenne pour 120 mètres cubes, sa facture est salée. Face à des prix augmentant en continu depuis plusieurs années, ce qui pose notamment problème aux plus modestes des foyers, une tarification sociale de l’eau va être expérimentée dans plusieurs villes, dont Paris. Elle pourrait réduire de 20 % le coût des 75 premiers mètres cubes, soit le volume d’eau essentiel pour un logement. Et heureusement : l’eau salée, ce n’est pas bon.

 

 

 

8/ Un budget participatif

Vous ne rêvez pas : vous allez pouvoir, comme l'an passé, donner votre avis sur les nouveaux projets à réaliser dans votre ville chérie ! On vous dit tout ici.

 9/ Plus de cigarettes dans les aires de jeu

Les pauses clope autour du toboggan ou du tourniquet, c'est fini ! La Mairie de Paris vient en effet d'interdire l'usage de la cigarette dans les aires de jeu situées dans les espaces verts de la ville. Une signalétique sera mise en place dans chacun des lieux concernés et les amendes pourront aller de 38 à 68 € dès le mois d'octobre pour l'abandon d'un mégot. Au moins, vous ne vous ferez plus reprendre par votre enfant dès que vous en grillerez une.

 

 

 

 

10/ Isilines par Eurolines  

Un trajet Paris-Lille à 5 € ? Vous ne rêvez pas, c’est bien le prix annoncé par la nouvelle compagnie de car Isilines (filiale de la compagnie Eurolines), dans le cadre de l’ouverture de nouvelles lignes dictée par la libéralisation du transport en autocar voulue par le ministre de l’économie Emmanuel Macron. Comptez tout de même plus d’heures de route (trois contre une en train) et tous les aléas qu’un trajet en car peut comporter : voisin bruyant, embouteillages, etc. Mais à ce prix-là, vous pouvez bien faire un effort, non ? 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising