Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Ce week-end, offrez-vous de l’art pas cher à la Bellevilloise

Ce week-end, offrez-vous de l’art pas cher à la Bellevilloise

Advertising

Voilà déjà vingt éditions que le Salon d’Art Abordable de La Bellevilloise, qui se tiendra du 17 au 19 février, vous permet d’acquérir des œuvres signées sans vous ruiner.

Comme tous les six mois, il est de retour pour faire du bien à votre porte-monnaie de collectionneur. Lui, c’est le Salon d’Art Abordable de La Bellevilloise, ou l’anti-FIAC si vous préférez. Avec son billet d’entrée 30 € moins cher que celui de la gargantuesque foire automnale d’art contemporain du Grand Palais, le SAA expose une cinquantaine d’artistes confirmés ou issus de la scène émergente. Tous venus des quatre coins du monde pour mettre en vente leurs créations à des prix défiant toute concurrence.

A mille lieux des transactions mirobolantes qui s’opèrent dans les salles d’enchères de Christie’s ou Sotheby’s, les amateurs d’art voulant refaire leur déco, les néophytes en quête d’un cadeau aussi beau qu’original ou encore les chasseurs de toiles à la recherche du nouveau Warhol pourront investir dans des œuvres uniques qui ont la cote sans atteindre des sommets d’inaccessibilité. Moyennant un budget allant de 50 à 5 000 €, n’importe quel visiteur peut donc repartir avec un photo-montage hallucinant et presque cauchemardesque de Lionel Morateur, une aquarelle animalière de Marie Briffa, des estampes japonaises de Naoko Tsurudome ou les détournements désacralisés de tableaux mythiques (et mystiques) de Simone de Carli sous le bras. Mais aussi, une sculpture cubique, compression de caractères d’imprimerie, réalisée par Virginie Steel ou des dessins esquissés de poésie par Sibylle Dodinot, deux artistes déjà croisées sur le salon lors de précédentes éditions.

Et si, vraiment, vous êtes déjà fauché alors que le mois n’est qu’à moitié entamé, vous pourrez toujours déambuler dans les travées de La Bellevilloise, ponctuant votre balade artistique de rencontres fortuites. Possibilité vous est en effet donnée de discuter avec les artistes présents autour d’un verre, afin de les questionner sur leurs univers et techniques multiples. Le tout dans une convivialité qui habite très rarement les « white cubes » du Marais.

Quoi ? • 20e édition du Grand Salon d’Art Abordable
Où ? •
A La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, Paris 20e
Quand ? •
Vendredi 17 février de 14h à 20h30 et samedi 18 et dimanche 19 février de 11h à 20h30
Combien ? •
Tarif unique de 5 € l'entrée. Gratuit pour les moins de 14 ans

Share the story
À la une
    Advertising