Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Coke en stock au Pérou : le magazine Vice a bien du flair !
Vice - Episode 3

Coke en stock au Pérou : le magazine Vice a bien du flair !

Advertising

Dans ce troisième et ultime épisode du reportage consacré à l’héritage péruvien du célébrissime baron de la drogue latino Pablo Escobar – dont on a pu suivre la traque dans la récente et édifiante série ‘Narcos’ produite par Netflix –, la journaliste de Vice Monica Villamizar accompagne les autorités locales jusqu’au cœur de la jungle. Niveau botanique, celle-ci regorge en effet de plantations de coca et de laboratoires sauvages où les cartels d’aujourd’hui font macérer ces feuilles dont la fermentation permet d’obtenir la pâte servant de matière première à la fabrication de la cocaïne. Ah oui, d’un coup, la physique-chimie, ça paraît sans doute beaucoup plus intéressant qu’au collège…

Puis, l’équipe du magazine américain se rend à Campanilla, ancien fief de Demetrio Chávez Peñaherrera, surnommé le « Vatican de la drogue » au début des années 1990. A l’époque, le Péruvien Demetrio Chávez paraît copain comme cochon avec le Colombien Escobar (qui se fera descendre en 1993), qu’il fournit massivement en pâte à coca, affrétant de multiples avions depuis un aéroport clandestin, dont la piste d’atterrissage est une autoroute gracieusement abandonnée par le gouvernement péruvien – alors pleinement complice des trafiquants de stupéfiants. Corruption, trahison, chantage et retournements de veste : bientôt, les guerres intestines entre les pouvoirs officiels et occultes font dégénérer la situation, envoyant finalement Chávez derrière les barreaux pour terrorisme.

Depuis, les champs de coca ont cédé la place au cacao, reléguant les activités illicites au beau milieu de la jungle, dans des régions plus reculées. Pourtant, les labos illégaux à ciel ouvert continuent manifestement d’y pulluler à l’abri des regards indiscrets ; et les services spéciaux jouent au chat et à la souris avec les trafiquants, dans une sorte d’étrange ronde. Qui, d’après l’enquête de Vice, ne semble pas près de s’interrompre… Tiens, au fait, qui disait que « Things go better with coke » ?

Voir aussi le premier et le deuxième épisodes du reportage de Vice.

Vidéo • 'Cocaïne : Narcos, Sicarios et Perou' par Vice (V.O. sous-titrée), épisode 3.

 

Share the story
À la une
    Advertising