Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Comment le MP3 compresse vos émotions
Etude MP3 effets négatifs

Comment le MP3 compresse vos émotions

Advertising

Selon une récente étude, la compression au format MP3 aurait des effets négatifs sur notre perception émotionnelle de la musique.

Menée par une équipe de chercheurs de l'université de Hong Kong et présentée à Utrecht aux Pays-Bas le 26 septembre dernier, cette étude (dont les résultats sont disponibles en intégralité ici) tend à démontrer que la compression en MP3 favoriserait certains sentiments comme la tristesse ou la peur, au détriment d'émotions comme la joie, le romantisme ou la quiétude.

La compression d'un son modifiant la perception de celui-ci, l'étude en question a cherché à comparer les effets émotionnels de plusieurs instruments classiques (basse, violon, saxophone...) en fonction des différents formats de compression et de différentes émotions.

A 32 Kbps, la tristesse se décuple

Que remarque-t-on alors ? D'abord que plus le son est compressé, plus il paraît « mystérieux » ; ce qui pourrait s'expliquer par le fait que le timbre des instruments sonne alors artificiellement, par rapport à la perception habituelle qu'on peut en avoir.

Mais surtout, lorsque la compression se fait à 32 Kbps, les émotions, à la fois positives et négatives, paraissent fortement affectées. Tristesse décuplée d'un côté, et évanouissement des sensations de bien-être ou de joie de l'autre... Les résultats se lisent d'eux-mêmes.

etude mp3

 

étude mp3

 

Alors, deviendrions-nous tous dépressifs à force de couvrir les bruits du métro à grands renforts d'écouteurs bas-de-gamme et de téléphones portables ?

En tout cas, s'il faut évidemment relativiser ce genre de résultats (après tout, chacun sa perception intime du son), cela nous donne tout de même bien envie de rebrancher nos bonnes vieilles platines vinyles... En attendant le come-back de la cassette ou... du CD ? A bon entendeur !

Lire aussi : dernières actus du blog

Share the story
À la une
    Advertising