• Actualités
  • Vivre en Ville

Découvrez l'âme du quartier Convention en 24h

Convention
© LRD/Time Out Paris

Choisissez une belle journée pour parcourir le quartier Convention : le Sud du 15e, très vert et calme, se savoure essentiellement en extérieur. Enfilez donc vos plus belles Air Max. Mais prenez aussi dans votre sac vos lunettes de soleil et vos lunettes de vue si besoin, le programme sera également artistique et littéraire. Vous voilà prêts pour un belle balade entre nature et culture.

9h : Footing (ou promenade) sur la Petite ceinture

Que la chose soit dite clairement dès maintenant : il n’est pas question ici d’une excursion illégale sur d’anciens chemins de fer désaffectés… Mais d’un jogging ou d’une petite marche dans un parc très différent de tous ceux que l’on trouve ailleurs à Paris. Dans le 15e arrondissement, un tronçon de la Petite ceinture a lumineusement été aménagé en promenade verte de 1,3 kilomètre. Cette voie ferroviaire, qui fait le tour de la capitale sur 36 kilomètres, avait été construite sous le Second Empire et abandonnée en 1934. La partie transformée en balade s’étend de la rue Olivier de Serres au métro Balard, et se trouve en grande partie plongée dans la verdure grâce aux talus de végétation naturelle qui l’encerclent. Coupée de la circulation du fait de son élévation par rapport aux rues adjacentes, la Petite Ceinture constitue un chemin délicieux pour la rêverie ou pour de courts footings (à partir de 5 km, on tourne forcément un peu en rond).

 

La promenade de la Petite Ceinture

 

...Et son street art

10h : café-croissant au bistrot des étudiants du quartier

Pour récompenser votre effort sans vous ruiner, filez directement au « Petit Parisien ». Lorsque vous vous trouvez sur la Petite ceinture, prenez la sortie rue de Vaugirard et suivez cette grande voie (la plus longue de Paris : elle s'étend sur plus de 4 kilomètres) vers le Nord-Est, en direction de Convention. Le sympathique troquet et ses quelques tables extérieures bien exposées apparaîtra sur votre gauche, au numéro 358. Situé en face d’une antenne de l’Université Paris Assas et du Lycée Autogéré de Paris (LAP), ce café-restaurant est le repaire décontracté des étudiants du coin. Un succès garanti grâce à la déco vintage, le patron souriant, la très longue happy hour (15h-21h)… Et quelques tarifs fort intéressants, comme le petit déjeuner à 2 €, comprenant un café et une viennoiserie. Si vous avez très faim, prenez la formule à 10 €, qui comporte une boisson chaude, un jus d’orange et des œufs-bacon. En terrasse, vous profiterez de la vue sur le joli petit parc d'en face : le jardin de l'Hôpital de Vaugirard, que l'on peut d'ailleurs traverser pour rejoindre la partie Est du quartier.

Un café-croissant au Petit Parisien

 

Le jardin de l'Hôpital de Vaugirard

11h : Razzia à la librairie Le Divan

Vous avez fait le plein de caféine et de sucres rapides, il s’agit maintenant d’offrir de la bonne nourriture à votre cerveau. Pour tout shopping spirituel, dans le quartier Convention, une seule adresse : Le Divan. Pour vous rendre dans cette grande librairie à partir du le Petit Parisien, traversez le jardin de l'Hôpital Vaugirard puis continuer tout droit jusqu'à la rue Olivier de Serres. Descendez cette rue sur la gauche jusqu'à croiser la rue de la Convention. Vous apercevrez alors la belle devanture bleue du Divan à droite, sur le trottoir dans d'en face. Large choix commenté en littérature, bandes dessinées, sciences humaines, voyage... Ceux qui connaissent ce magasin et la dicrète bonne humeur qui y règne ne vont plus dans les grandes enseignes qu'en cas d'extrême nécessité. Le Divan jeunesse, qui rassemble les livres pour enfants, se trouve un peu plus loin en traversant la rue.

La librairie Le Divan

 

12h Les mardi, jeudi et dimanche : un tour au marché Convention

Trois fois par semaine, les mardi, jeudi et dimanche, la rue de la Convention change de couleurs et d'ambiance entre le métro et la rue de l'Abbé Groult. Un grand marché d'alimentation métamorphose cette voie ordinairement assez calme. Comme certains étals sont assez chers, on y va en fin de matinée pour profiter des promotions des stands de fruits et légumes.

 

12h30 L'apéro au Comptoir

On ne voudrait pas vous épuiser, on préfère donc vous indiquer un maximum d'adresses où vous reposer le temps d'un verre. Retournez donc rue de Vaugirard (c'est à son croisement que s'achève le marché) pour prendre l'apéro au Comptoir du rugby, situé à quelques pas du Petit Parisien. Ce joli café sportif porte bien son nom avec l’impressionnant zinc circulaire qui occupe les trois-quarts de la salle, faisant face aux passants et à son agréable terrasse sur rue. Pas besoin d'aimer regarder les matchs pour vous installer ici, on y vient surtout pour le bon choix de bière à la pression (Sylver, Brooklyn, Chouffe...), et pour contempler le lieu, étonnant mélange de carrelages art déco, banquettes de diner américain et posters kitsch de toutes époques. 

Le Comptoir

13h30 : Pause déjeuner aux Tartes parisiennes 

Délicieuses tartes salées, très bons desserts maison du jour (crumble, clafoutis, cheesecake...), belle sélection de thé... Les Tartes parisiennes, petite cantine également connue sous le nom d'Infinithé, est une adresse précieuse pour travailleurs du quartier ou les familles en quête d'un bon gouter. Aucun effort ne vous sera imposé pour trouver l'endroit après votre pinte de Chouffe, il se trouve à 30 secondes à pied du comptoir, au 8 rue Desnouettes. Le midi, la maison propose une formule tarte + dessert + boisson à 22 €. Ce mois d'octobre, on attend avec impatience le retour de congé maternité de Sandrine, la chef qui nous concocte toutes ces bonne choses. Si vous trouvez le restaurant fermé, vous pouvez retourner au Comptoir : la bar propose une sélection d'énormes burgers (de 11,90 à 17,90 €) tous disponibles en deux formats (« ailier », ou « pilier » avec double steak).

14h30 : Bain de soleil au parc Georges Brassens

Le plus bel et plus grand espace vert (8,7 hectares) du quartier, c'est ce parc dont le nom rend hommage au chanteur Georges Brassens, qui a vécu à quelques enjambées de là, dans la magnifique Villa Santos-Dumont. Ouvert en 1975, l'endroit jouit d’une jolie variété de paysages et de nombreuses attractions pour les enfants (tour de poney le week-end,terrains de jeu, manège…). En suivant un des petits chemins intérieurs, on découvre même sur une colline un rucher et une vigne, vendangée chaque année. « Jusqu'à la fin du 18e siècle, le paysage du hameau de Vaugirard était verdoyant et la culture du grand vignoble de Périchot occupait la majeure partie des habitants des environs », peut-on lire à ce propos sur le site de la mairie de Paris. Sautez sur le moindre rayon de soleil pour vous réchauffer sur les pelouses du parc et respirer l'odeur des pins. Les samedi et dimanche, vous pourrez également chiner des bouquins au marché du livre ancien, qui a lieu chaque semaine sous les halles qui longent le parc côté rue de Brancion. 

1

Le parc Georges Brassens

 

La villa Santos-Dumont

 

16h Visite du musée Mendjisky - Ecoles de Paris

Après la nature, la culture ! Dirigez-vous cette fois au nord-est de Convention. A côté du métro Vaugirard se trouve un musée privé très bien caché : le musée Mendjisky, dédié à l'artiste éponyme et aux peintres des première (1912-1939) et deuxième (1945-1960) Ecoles de Paris. Pour le trouver, dépassez un porche peu coquet, et longez le square de Vergennes qui se trouve juste derrière. Le bâtiment qui abrite le musée, construit en 1932 par l’architecte Robert Mallet-Stevens, apparaîtra au bout de l'allée. L'établissement ouvre tous les jours de 11h à 18h, sauf le jeudi et les jours fériés. L’entrée coûte 9 € (tarif réduit à 6 €).

Le musée Mendjisky

 

Portrait de Kiki de Montparnasse (détail), de Maurice Mendjizky © DR - Musée Mendjisky - Ecoles de Paris

18h Shopping à Vaugirard

En sortant du musée, vous aurez atteint votre quotient culture de la journée et n'aurez plus envie que de faire du shopping. Ca tombe bien, c'est sur le parcours entre Vaugirard et Convention que l'on trouve le plus de petites boutiques dans le quartier. Si vous êtes fans de fixies (ces vélos urbains chéris par les hipsters, également appelé 'pignons fixes'), foncez au bikeshop L'Hirondelle, au 103 rue Blomet. En plus des outils et pièces détachées, vous y trouverez une belle collection de casquettes et accessoires élégants pour cyclistes. En sortant, faites un tour chez sa voisine, l'épicerie italienne Parma Mia. Certains produits sont assez chers, mais tous très alléchants. Le midi, la boutique propose des formules sandwichs et déjeuner avec les bons produits qu'on lorgne sur l'étalage. Parmi les adresses qu'on a repérées dans le coin, on compte également le super magasin pour enfants Mombini, qui possède son propre café au fond du magasin. Placé en face d'un espace de jeu intérieur, ce petit comptoir est idéal pour boire un cappuccino pendant que vos marmots font joujou.

 

 

19h : Voir un film au Cinéma Chaplin Saint Lambert

Fatigué de courir aux quatre coins du quartier ? Filez au Chaplin Saint Lambert pour la séance de 19h. Ce cinéma de quartier a gardé le charme des salles d'antan, et les prix restent un peu moins élevés que dans les grandes chaînes à Paris (9,90 € le plein tarif, 6,50 € pour les séances du matin). La programmation vise toute la famille, avec une bonne sélection de longs métrages du moment et des films pour enfants. L'intérieur est orné de références à Charlie Chaplin et l'ambiance rappelle celle des cinés des petites villes. Nostalgiques d'une enfance provinciale, cet endroit vous plaira !

Le cinéma Chaplin Saint Lambert

 

21 h Dîner aux Trois Garçons

La journée a été longue, vous méritez un bon resto. Mais vous n'avez pas envie d'une ambiance guindée et de nappes blanches. Et vous n'avez de toute façon pas le temps de repasser chez vous enfiler une tenue plus classe. C'est pour ce genre de situation que les bistrots ont été créés : on y mange souvent d'excellents plats, à prix convenable et dans une ambiance décontractée. Aux Trois garçons, un bistrot gourmand situé à l'angle des rues de Javel et des Frères Morane, vous pourrez vous régaler d'un mille-feuilles d'avocat et tourteaux, d'un thon Germon en persillade ou d'un magret de canard entier à l'orange. Allez-y plus tôt dans la journée s'il fait encore doux, pour boire un verre de vin en terrasse et savourer le calme de la place du Comtat Venaissin. A la fin du repas, profitez de la surdose glycémique provoquée par le tiramisu ou le café gourmand pour rentrer à la maison. Et n'attendez surtout pas une heure avant de partir : après, la glycémie redescend en flèche et c'est trop tard...

Le bistrot Les trois garçons

 

 

 


N'oubliez pas de partager le meilleur de votre quartier en nommant vos adresses préférées dans le cadre de 'Mon Quartier, Mon Amour'.

 

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments
Clotilde G

Merci Time Out Paris de mettre en valeur la périphérie sud de Paris, trop méconnue et pourtant si agréable à vivre. Vive le 15e !