Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Depardieu à la Cinémathèque : 50 nuances de Gégé
Actualités / Cinéma

Depardieu à la Cinémathèque : 50 nuances de Gégé

Gérard Depardieu

Une appétissante rétrospective à la Cinémathèque française, jusqu’au 27 février 2016.

Une sélection de 50 films sur une filmographie qui en compte près de 200. Voici comment la Cinémathèque française rend hommage à Gérard Depardieu : en ne choisissant que la crème du formidable ogre du cinéma français. Car si Depardieu a parfois pu défrayer la chronique (en scooter, en Russie, en avion, en état d’ébriété…), il faut quand même rappeler qu’il fut – et reste, comme en témoignait encore récemment ‘Valley of Love’ de Guillaume Nicloux – l’un des plus grands acteurs de notre petit pays (et non, on ne va pas citer Astérix).

Au menu, évidemment : du Blier (avec le génial et surréaliste ‘Buffet froid’, l’incontournable ‘Les Valseuses’ ou le tragi-comique ‘Tenue de soirée’), du Truffaut (‘Le Dernier Métro’, ‘La Femme d’à côté’) et du Pialat (‘Sous le soleil de Satan’, ‘Loulou’, ‘Le Garçu’). Autrement dit, ces maîtres du cinéma français dont Depardieu sut se faire l'acteur-fétiche, le double ou la muse. Mais la programmation de la Cinémathèque permet également de retrouver le ‘Danton’ d’Andrzej Wajda, ‘Hélas pour moi' de Jean-Luc Godard, deux films méconnus de Marguerite Duras (‘Le Camion’ et ‘Nathalie Granger’) et les œuvres de Claude Chabrol, Barbet Schroeder, Alain Resnais, Marco Ferreri, Alain Corneau, Claude Sautet, Benoît Delépine et Gustave de Kervern… Bref, Gérard Depardieu, notre ultime monstre sacré (bien qu’iconoclaste), dans toute sa splendeur, en long, en large et en travers. Vous en reprendrez bien une petite goutte pour la route, non ?

Cycle Gérard Depardieu à la Cinémathèque française
Jusqu’au 27 février 2016
Consulter la programmation complète sur le site de la Cinémathèque

Advertising
Advertising

Latest news