• Actualités
  • Vivre en Ville

Des colonnes Morris pour dépolluer Paris

Des colonnes Morris pour dépolluer Paris
© Mairie de Paris

On les connaissait pour les affichages publicitaires, moins pour leurs vertus écologiques. Depuis cet été, et dans le cadre d’une expérimentation de six mois voulue par la Mairie de Paris, une colonne Morris a fleuri dans le 14e arrondissement, place Victor-et-Hélène-Basch. Sa particularité ? Celle d’être aussi dépolluante qu’une centaine d’arbres grâce à un phénomène de photosynthèse. On vous explique tout façon Fred et Jamy.

Grosso modo, la colonne haute de quatre mètres et développée par les entreprises Suez et Fermentalg est composée d’un puits de carbone et d’une forêt de micro-algues baignées dans l’eau. Le but : absorber le CO2 et l’oxyde d’azote dégagés – entre autres – par les pots d’échappement des voitures pour l’expulser en oxygène entièrement purifié. Comme expliqué sur cette image. 

 

Mieux encore, le CO2 capté et dissous dans l’eau est rejeté jusqu’à une station d’épuration sous forme de biomasse afin de créer du biométhane – une énergie verte capable de produire du gaz dans la ville. En d’autres termes, sur le papier, l’innovation semble plus qu’utile. A voir si elle sera étendue dans toute la capitale cette année...

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments