Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Des taxis volants seront testés sur la Seine à Paris au printemps 2017

Des taxis volants seront testés sur la Seine à Paris au printemps 2017

Advertising

Non, ceci n'est pas le pitch de 'Retour vers le futur 4', ni une nouvelle offensive d'Uber sur la France. Il s'agirait plutôt du fantasme absolu d'Anne Hidalgo pour faire enrager la droite et les fanatiques de l'automobile : un prototype de voiture écologique signé Alain Thebault, navigateur breton et inventeur de l'hydroptère, le bateau à voile le plus rapide du monde, capable de voler sur l'eau. C'est peu ou prou la même technologie que Alain Thebault a adaptée à de petits engins appelés « Sea Bubble », dotés de moteurs électriques et de petites ailes qui les surélèvent par-dessus l'onde grâce à des hydroliennes. 

« Zéro émission [de particules, ndlr], zéro vague, zéro bruit », promet Alain Thebault, qui imagine déjà ces taxis sur la Seine dans un premier temps, puis un peu partout dans Paris ensuite, pourquoi pas le long de couloirs créés spécialement pour les Sea Bubbles. Celles-ci pourront accueillir quatre personnes et seront guidées par un pilote, que les clients appelleront via une application sur le modèle d'Uber. La course ne devrait pas dépasser 10 € et la vitesse 18 km/h. S'il voit le jour, le développement de ces taxis bulles réduira la part de la voiture et de la pollution, un rêve absolu pour la maire de Paris, qui assistera au test sur la Seine au printemps prochain. 

Comme le dit Alain Thebault dans le reportage ci-dessous : « Il est temps de faire voler tout le monde dans des bulles zéro émission ! » Bienvenue dans le XXIe siècle.

 

 

Share the story
À la une
    Advertising