• Actualités
  • Art

Docteur House (by Invader) soigne son look à la Pitié-Salpêtrière

Docteur House (by Invader) soigne son look à la Pitié-Salpêtrière
© C.Gaillard

Le plus cynique des toubibs de série fait le mur grâce au street-artiste Invader.

Les sérivores qui sortent à la station de métro Chevaleret (ligne 6) la reconnaîtront tout de suite. Et pour cause : l'oeuvre qui orne, depuis une semaine, l'un des murs de la Pitié-Salpêtrière représente le fameux Docteur House - celui qui n'est pas Mickey Mouse selon Christophe Hondelatte. L'anti-héro de l’hôpital Princeton Plainsboro, accro au Valium et spécialiste du diagnostique de lupus sur huit saisons, a en effet été croqué par le street artiste Invader jeudi dernier. Ou plutôt pixellisé puisque l'artiste a fait de la mosaïque en 8 bits sa signature depuis les années 2000.

Fini donc les virus, le virtuose des petits carreaux a préféré rendre hommage au corps médical qui œuvre jour et nuit à l'hôpital de la Salpêtrière avec une effigie géante du plus cynique des docteurs de la pop-culture. Rien ne manque : ni la canne, ni la barbe de trois jours, ni le stéthoscope que porte une petite bactérie (ou un Space Invader, les passants y verront ce qu'ils voudront) à ses côtés. Celle-ci rappelle d'ailleurs singulièrement Lisa Cuddy, la collègue du Docteur House qui harcelait régulièrement le bon docteur pour qu'il aille faire ses consultations.

Le 13e, un vivier d'art de rue

Haut de plusieurs mètres, ce 1 205e « envahisseur » d'Invader constitue donc la plus grande œuvre parisienne de l’artiste à ce jour. Une opération à ciel ouvert que ce dernier a entrepris dans la nuit du 22 au 23 juin et, pour une fois, en toute légalité. Interrogé par Le Monde, l'artiste avoue d’ailleurs avoir profité de l’autorisation de la Mairie du 13e pour réaliser un projet plus imposant qu’à l’accoutumée. « J’avais envie de faire un grand portrait, ce qui est difficile à faire de manière non officielle, car cela prend du temps », explique-t-il à nos confrères. 

En clair, vous l'aurez compris, votre ordonnance pour une cure d'art vous attend boulevard Vincent Auriol. Mais pas que. C'est bien connu, se balader dans le 13e c'est comme fouiller la malle de tatie Germaine qui croupit au grenier de la maison familiale (la malle, pas tatie !) : on n’est jamais à l'abri d'une bonne trouvaille. Une de celles, inattendues, qui vous ravit par surprise. Alors, en plus d'admirer le bon Docteur House made in Invader, promenez-vous dans cet arrondissement artistique par excellence. Vous tomberez aussi sur la fresque monumentale de Mademoiselle Maurice, le toit de l'école maternelle Vincent Auriol par Dacruz, les œuvres patriotiques d'Obey ou encore le Kiosqu’Art

Quoi ? • Le Docteur House par Invader (dont toutes les créations urbaines sont à retrouver sur son site ou sur Instagram).
Où ? • Boulevard Vincent Auriol, sur le mur de l'hôpital Pitié-Salpêtrière (métro Chevaleret).
Quand ? • Aussi longtemps que possible !

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments