Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Dr. Martens ou la rébellion permanente
Dr. Martens ou la rébellion permanente

Dr. Martens ou la rébellion permanente

Advertising

Si on prend un peu de recul, il peut paraître étrange qu’à cette époque où beaucoup tentent de se démarquer d’une quelconque forme de matérialisme, criant leur dégoût d’un monde formaté par le capitalisme et dirigé par la Finance avec un grand F (comme dans "Fuck"), l’un des plus forts symboles de résistance à cette oppression soit encore… une simple paire de chaussures. Une paire qui n’a en soit rien de véritablement exceptionnel : de simples boots montées sur coussin d’air, avec une étiquette qui dépasse. Et pourtant, près de cinquante ans après sa création, la marque Dr. Martens jouit toujours de cette symbolique associée à la rébellion, la contre-culture, la révolte contre l’autorité. C’est ce que nous raconte Martin Roach dans 'Dr.Martens : A History of Rebellious Self-Expression'.

 

Pour ce faire, l’auteur anglais a réalisé un travail titanesque. Outre un historique complet et détaillé de la marque, le livre s’appuie sur des interviews, des entretiens avec des musiciens et des individus issus de la contre-culture qui nous racontent leur histoire et leurs anecdotes sur les chaussures les plus célèbres d'outre-Manche, ainsi que sur plus de 200 photos d’anonymes ou de célébrités comme Damon Albarn, Mik Scarlet ou encore Ellie Goulding portant ces boots faites pour bien plus que marcher. Une illustration parfaite qui montre en quoi Dr. Martens a traversé les époques sans jamais perdre de sa superbe, du workwear à la génération 2.0 en passant par les punks, les skinheads et les rockeurs. Chacun raconte à sa façon son rapport avec la marque et son sentiment d’appartenir à une communauté bien particulière : celle de ceux qui se révoltent, des marginaux qui ont formé leur propre univers devant un monde trop brutal et trop cruel.

 

 

A travers ces 200 pages illustrées, on voyage véritablement dans le temps. On retourne dans la fin des années 1960 avec Pete Townshend, au moment où la vague hippie s’arrête, on partage une bière et on va au stade avec les ouvriers anglais, on pogotte en écoutant les Sex Pistols à Camden Town, on refait le monde avec les redskins et, tout d’un coup, on ne sent plus du tout seul. Plus qu’une simple revue des troupes, 'Dr. Martens : A History of Rebellious Self-Expression' réussit en contant l’histoire de la marque à parler de nous, de nos peurs et de nos espoirs. Et tout ça, sans ampoules au pied. 

 

>>> Martin Roach, 'Dr. Martens: A History of Rebellious Self-Expression', 255 pages, 15 €. Uniquement disponible à la vente sur le site officiel de la marque.

 

Et parce que l'histoire de Dr. Martens reste indéniablement liée à la musique, Time Out vous a concocté une petite playlist de ceux qui ont porté quelques paires de Docs. A écouter à fond les ballons.

Share the story
À la une
    Advertising