Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Embarquez pour la Station Spatiale Internationale à la Géode
Actualités / Cinéma

Embarquez pour la Station Spatiale Internationale à la Géode

Embarquez pour la Station Spatiale Internationale à la Géode
© Nicolas Hecht

La grosse sphère au bout du parc de la Villette, à côté de la Cité des sciences, ça vous dit quelque chose ? Loin de n’être qu’un délire architectural de plus, la fameuse Géode offre depuis 1985 à ses visiteurs une salle de projection aux dimensions impressionnantes. Pour ceux qui n’y ont encore jamais mis les pieds, imaginez un écran géant hémisphérique de 26 mètres de diamètre, couvrant 180° et 1 000 m2 de superficie. Ajoutez-y une sonorisation signée Cabasse, avec 16 points de diffusion, et vous tenez là une salle de ciné d’un genre tout à fait particulier.

Alors quand on apprend qu’un film sur l’espace tourné depuis la Station Spatiale Internationale va y être diffusé, on fonce ! D’autant qu’on n’a encore jamais vu de film ici, « seulement » un concert tout à fait mémorable en 2010 de Manuel Göttsching et Oneohtrix Point Never (dans le cadre de Villette Sonique).

Rendez-vous est pris pour ‘A Beautiful Planet’, et on s’installe le jour venu sur l’un des 400 sièges de la salle, bien au centre, pour ce qu’on pressent déjà comme un orgasme visuel total. Bon, autant le dire tout de suite : la péloche, d’un didactisme assez puéril, visiblement destiné à un public de tout âge (mais surtout pré-pubère), donne beaucoup dans la leçon de choses écologiques ; un discours lassant dont on doute de l’efficacité auprès d’un jeune public. Autre déception côté script, puisque les douze astronautes qu’on voit à l’écran n’y restent que quelques minutes, ce qui s’avère bien court pour s’attacher à eux ou même comprendre qui ils sont, ou comment ils vivent à 350 kilomètres d’altitude. Sans parler des doublages et autres voix-off qui pour le coup ont bien failli gâcher tout plaisir.

© Nicolas Hecht

 

180° sur la planète bleue : instant émotion

Oui mais voilà, si on vous parle aujourd’hui de ce ‘Beautiful Planet’, et qu’on vous conseille malgré tout de tenter l’expérience, c’est que les images tournées depuis la Station s’avèrent elles absolument superbes et émouvantes. Comment ne pas être remué en voyant cette planète Terre à distance, ce vaisseau bleu sur lequel nous vivons ? Et devant ces images des villes et pays éclairés la nuit par la lumière qui s’en dégage, ou par ces phénomènes naturels devenus pures manifestations esthétiques ?

Pendant près de 50 minutes, le film déroule une succession de tableaux à la limite de l’abstraction, à la beauté essentielle et première. Ce qui n’est pas tout à fait rien. Alors pour éviter les désagréments, installez-vous confortablement, bien au milieu et en haut de la salle, vissez votre casque audio sur vos oreilles pour y infuser une playlist aux accents galactiques (ou bien quelque chose comme cet album de l'excellent Clark, bande-son idéale), et laissez-vous emporter. Vous ne le regretterez pas.

 

Quoi ? 'A Beautiful Planet', documentaire de 47 minutes tourné dans la Station Spatiale Internationale
Où ? La Géode, 26 avenue Corentin Cariou, Paris 19e
Quand ? A partir du 12 octobre, tous les jours des séances à 11h30, 14h30, 18h30 et 20h30
Combien ? 12 € en plein tarif, 9 € en tarif réduit

© Nicolas Hecht

© Nicolas Hecht

 

 

 

 

© Nicolas Hecht

 

Advertising
Advertising