Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Et si on partait un week-end en Allemagne ?
Francfort
© Deutsche Zentrale für Tourismus e.V./ Jochen Keute Francfort

Et si on partait un week-end en Allemagne ?

Advertising

 

En partenariat avec l’Office National Allemand du Tourisme.

Notre voisine germanique n’en finit plus de nous surprendre. Si proche de nous et pourtant bien différente, la première puissance économique européenne n’a pas que de la bière et du currywurst à nous offrir. La preuve avec 6 destinations dynamiques sentant bon la nouveauté, qui offrent d’excellentes alternatives à Berlin

Voici donc six villes fortes de leur histoire et riches en culture, pour découvrir les beautés cachées de l’Allemagne. Accessibles en train ou en avion rapidement depuis la France, elles sont idéalement situées dans le sud de l’Allemagne. Tour d'horizon de ces destinations idéales pour un week-end dépaysant, ou pour un circuit découverte des landers du Bade-Wurtemberg, de la Hesse et de Bavière. Schöne Orte zu sehen !

1. Prendre des bains à Baden-Baden

Baden Baden, c’est la ville des bains, natürlisch ! Réputée depuis la Rome antique pour la qualité de ses sources chaudes et son eau riche en minéraux, la ville s’est établie en station thermale où l’on vient se détendre et s’apaiser en tenue d’Eve et d’Adam (les Allemands n’ont pas froid aux yeux).

Parmi les richesses de la région du Bade-Wurtemberg, on trouve donc les stations thermales Friedrichsbad, reconnaissable par sa coupole et ses toits verts, temple de la cure thermale en Allemagne, ainsi que sa consœur Caracalla (inspirée de Rome). Architecture magnifique et bains authentiques, idéal pour se ressourcer après une journée agitée au Casino, autre incontournable de la ville.

© Baden-Baden Kur & Tourismus GmbH

 

 

2. Parenthèse bucolique à Francfort

Après avoir fait le tour des édifices de la ville (Commerzbank Tower – 2e tour la plus haute d’Europe après le Shard londonien –, l’Opéra, le Museum für Modern Kunst, la maison de Goethe…), on s’exile dans le Palmengarten pour une retraite nature en plein cœur de la métropole. Prévoyez un pique-nique pour profiter toute une journée des 22 hectares de l’un des plus beaux jardins botaniques d’Europe, fondé en 1868 par des citoyens francfortois.

Si jamais il pleut, ou simplement pour prolonger l’exploration, flânez dans le tropicarium et sa flore exotique. Avec plus de 6000 espèces botaniques venant du monde entier, cette escapade à Francfort vous fera voyager beaucoup plus loin que vous ne l’imaginiez.

© Tourismus+Congress GmbH Frankfurt

 

 

3. Fribourg : se mettre au vert en ville

A seulement une vingtaine de kilomètres de la frontière française, Fribourg-en-Brigsau est une ville idéale pour une escapade dépaysante le temps d’un week-end. Au pied de la Forêt Noire, cette ville du Bade-Wurtemberg représente à elle seule le mode de vie badois. A la fois modèle économique, universitaire et culturel, elle est aussi habitée du charme de son histoire et de son emplacement. Après avoir arpenté les rues de la vielle ville, admiré son architecture à l’alsacienne et longé ses 15km de Bächle (petits canaux creusés dans les rues), on peut y visiter le premier éco-quartier au monde, Fribourg Green City.  

Ancienne caserne militaire, le quartier Vauban est depuis 1996 engagé dans des démarches de développement durable et préservation de l’environnement : logements alternatifs, associations, maisons à énergie positive… de bonnes idées à ramener de notre côté de la frontière. 

© FWTM/ Schoenen

4.  Le plein d’art à Karlsruhe

Karlsruhe, littéralement « le repos de Karl », est une ville de Bade-Wurtemberg placée sous le signe de la créativité. De nombreuses manifestations et performances artistiques sont exposées dans la ville aux yeux des habitants et visiteurs. Il n’est donc pas surprenant qu’au détour de l’Alter Schlachthof (anciens abattoirs reconvertis en espaces culturels et festifs) ou en sortant du Karlsruhe Palace, vous vous trouviez nez-à-nez avec une installation d’art contemporain mettant en scène des voitures, par exemple. Ces manifestations culturelles, la ville les doit en grande partie au ZKM, le Zentrum für Kunst und Medien (comprendre le Centre d’ Art et des Médias).

Le Centre a notamment organisé les expositions et pour présenter de jeunes artistes peu connus du grand public, et ‘Die Stadt ist der Star’, installations à grande échelle représentant des véhicules empilés ou un immeuble entier qui planait au-dessus du Marktplatz à une hauteur vertigineuse. Le ZKM regroupe ainsi deux musées, l’Institut des médias visuels et l’Institut pour la musique et l’acoustique. Un lieu à ne pas manquer.

 

© ARTIS-Uli Deck

 

 5. Munich : un surfeur dans la ville

Vous le savez sûrement, la capitale de la Bavière regorge de trésors d’architecture (la Marienplatz, le quartier muséal Kunstareal, le Château de Nymphenburg) et de culture. Mais elle est aussi traversée par l’Isar, rivière affluente du Danube. Et ce serait dommage de ne pas en profiter. Après avoir fait le tour des musées, des parcs et des châteaux s’inscrivant parfaitement dans le cadre d’une balade à pied dans la vieille ville, allez prendre l'air et l'eau à Eisbach, un spot de surf urbain situé en plein milieu du superbe Englischer Garten et tout près de la Haus der Kunst. Ici, pas de sable ni de requins mais des surfeurs professionnels que l'on peut admirer dompter les rouleaux de la rivière. Ce plein d'eau douce et de sensations fortes est idéal pour se remettre d'une Oktoberfest (fête de la bière) bien arrosée. 

© München Tourismus / D. Verstl  

 

 

6. Stuttgart et ses musées 

Et pour finir ce tour d’horizon du Bade-Wurtemberg que vous pouvez tout à fait planifier en un seul voyage, ne manquez pas la ville de Stuttgart et ses musées. Véritable berceau de l’automobile, Stuttgart abrite le Mercedes Benz Museum. Pas très culturel, pensez-vous ? Détrompez-vous, rien que le bâtiment vaut le détour : il impressionne avec ses 47,5 mètres de façade de verre et d’aluminium et permet de retracer l’histoire de l’une des plus célèbres et puissantes entreprises allemandes. Et, cerise sur la Merco Benz, en 2016 le musée fête ses 10 ans et organise de nombreuses soirées et animations exceptionnelles. Avant de plonger dans les 130 ans de l’histoire automobile, on s’imprègne des plus belles places et des rues piétonnes du centre-ville : la Schlossplatz (place du Château), avec sa vue sur le vieux Château, le nouveau Château et la Staatsgalerie et sa collection de peinture couvrant 800 ans.

 

© Daimler AG

 

 

 

 

http://www.germany.travel/fr/index.html 

Share the story
À la une
    Advertising