Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Exposition Velvet Underground à la Philharmonie de Paris : premières impressions

Exposition Velvet Underground à la Philharmonie de Paris : premières impressions

Advertising

Consacrer une exposition, reconnaissance institutionnelle, à un groupe de rock des moins conventionnels : une hérésie ? Pas forcément, au regard des précédents grands événements organisés à la Cité de la musique, dédiées à David Bowie, Pink Floyd ou encore au mouvement punk. On a pu s'en rendre compte en visitant, mardi 29 mars 2016, l'exposition 'The Velvet Underground - New York Extravaganza'. Car la Philharmonie de Paris parvient, une nouvelle fois, à retracer l'histoire d'une formation musicale hautement subversive en évitant la platitude pédagogique que montrent parfois les grandes rétrospectives. Bien sûr, pour les plus fétichistes, on retrouve une multitude d'archives photographiques (souvent inédites), des témoignages vidéos et des vestiges ayant appartenu aux leaders Lou Reed et John Cale. Mais leur installation, insolite, et bien sûr centrée sur la musique du groupe, fait toute l'originalité de l'ensemble. Un caractère singulier partagé avec son principal sujet : The Velvet Underground.

Fournie, voire parfois fouillis, cette exposition est donc à l'image de l'oeuvre du quatuor américain et de la période artistiquement foisonnante dans laquelle il baignait : envoûtante, expérimentale, extravagante. On vous en dit plus très bientôt sur cet événement, dans notre critique sur le site.

Share the story
À la une
    Advertising