Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Inhaler de l'alcool : la nouvelle tendance made in Britain ?

Inhaler de l'alcool : la nouvelle tendance made in Britain ?

Advertising

Dans le Borough Market à Londres, ça fait bien longtemps qu'on a laissé tomber la cup of tea et les boissons consensuelles pour des concepts d'alcoolisation un poil plus costauds. La dernière tendance se trouve au Alcoholic Architecture, un pop-up bar conçu par les designers-cuisiniers-fantaisistes (Sam) Bompas & (Harry) Parr. Sortes de Willy Wonka, ils sont connus en Angleterre pour leurs inventions gourmandes et délirantes. Ils avaient déjà cuisiné la gélatine en construisant de véritables monuments avec cette matière, conçu un chewing-gum qui change de saveur, et mitonné des petits plats avec une authentique... coulée de lave en fusion.

Jamais à court d'idées, Bombas & Parr viennent au secours de ceux qui commencent à trouver rasoir les cocktails et autres breuvages à la mode. Leur nouveau concept ? Proposer à leurs clients de consommer leur boisson alcoolisée... en l'inhalant par le nez, par les pores de la peau et par les yeux.

Les consommateurs portent de légers manteaux étanches pour éviter d'absorber trop d'alcool rapidement. En effet, des humidificateurs très puissants font monter le taux d'humidité relative du bar au-dessus de 100 %, ce qui permet l'absorption par le corps - et doit être follement agréable, convenons-en. Selon le site Fast Company, cette hyper-brumisation d'alcool provoquerait une ivresse 40 % plus rapide qu'en ingérant une boisson sous sa forme basique, puisque la substance passe directement dans le sang, sans filtration par le foie. Les clients ne peuvent d'ailleurs rester qu'une heure dans le bar pour éviter de tomber dans les vapes. Safety first.

Quelques photos nous ont donné à voir cette atmosphère unique en son genre. Des panneaux lumineux embrumés affichent "Breathe Responsibly" (Respirez responsable). L'installation, construite sur le site d'un ancien monastère, propose une carte simple et efficace : Chartreuse, Bénédictine, bière trappiste... Pour les prix, il faut compter entre 10 £ et 13 £, et surtout réserver à l'avance. Ce concept nous a laissé songeurs chez Time Out. Par exemple, est-ce que pour les shots il suffit de sauter en l'air et d'inspirer très vite la tête en arrière ? Si la curiosité vous picote le nez, vous aurez jusqu'à début 2016 seulement pour filer de l'autre côté de la Manche et découvrir le concept de Bombas & Parr qui ont clairement eu du flair.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur Time Out London pour lire la critique.

 

Share the story
À la une
    Advertising