Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 'Jag är Ingrid' : Ingrid Bergman à l'Institut Suédois
'Jag är Ingrid' : Ingrid Bergman à l'Institut Suédois

'Jag är Ingrid' : Ingrid Bergman à l'Institut Suédois

Advertising

Ingrid Bergman reste l'une des plus grandes icônes du cinéma américain. Mais on oublie trop souvent que la sublime actrice de 'Casablanca' est née Suédoise dans la chaleur d'un foyer scandinave. Celle qui n'a jamais pris la nationalité américaine a vécu sa plus grande histoire d'amour avec un Italien, le réalisateur Roberto Rossellini qu'elle a épousé, flirté avec un photographe hongrois, Robert Capa, et fini sa vie en Angleterre à Londres. Loin des feux de la rampe et des scandales brûlants de Hollywood.

Voici l'histoire d'une saga européenne, d'une femme qui a toujours nourri ses rôles de ses racines, fait grandir son talent au fur et à mesure d'un travail subtil auprès des plus grands : Stanley Donen, George Cukor, Alfred Hitchcock, Vincente Minnelli ou encore Jean Renoir. L'actrice représente l'indépendance artistique, une célébrité à l'intimité protégée, une star malgré elle. C'est ce que montre le documentaire 'Jag är Ingrid' (« Je suis Ingrid ») présenté au dernier Festival de Cannes, et réalisé par Stig Björkman. Ce passionné d'images d'archives a reconstitué la vie de l'héroïne de 'Stromboli' grâce aux membres de la famille, notamment sa fille Isabella Rossellini. Interviews, films et photos personnels construisent petit à petit le puzzle d'une existence en marge du conte hollywoodien.

Raconté par la voix raffinée et rauque de la délicate Alicia Vikander ('En Kongelig Affaer', 'Ex Machina'), le documentaire est diffusé à l'Institut Suédois. Un autre visage d'Ingrid à rencontrer ce mois de septembre.

Quoi ? • 'Jag är Ingrid' (Je suis Ingrid) réalisé par Stig Björkman projeté en plein air.

Quand ? • Le 5 septembre à 21h.

Où ? • A l'Institut Suédois - L'Hôtel de Marle au 11 rue Payenne dans le 3e.

Share the story
À la une
    Advertising