Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right J’ai petit-déjeuné avec les girafes (et j'ai aimé ça)

J’ai petit-déjeuné avec les girafes (et j'ai aimé ça)

Advertising

Plusieurs fois par mois, le Parc zoologique de Paris propose aux spectateurs de petit-déjeuner avec Ariane, Adeline ou Geneviève : une bien joyeuse bande de girafes…

Dimanche matin 9h, un petit groupe hétéroclite grelotte devant le jardin zoologique. « Tout le monde est là ? interroge David le médiateur. C’est parti pour rencontrer les girafes. » Car oui, si quelques fous se sont levés tôt un dimanche matin pour aller traîner par moins deux degrés du côté du bois de Vincennes, c’est pour une bonne raison : une rencontre VIP avec des girafes.

En avançant à travers les cinq écosystèmes du zoo, le guide nous refait un petit historique de l’histoire de la girafe en France : « Savez-vous quand est arrivée la première girafe en France ? » Euh…. « En 1826, offerte par les Egyptiens, elle s’appelait Zarafa et les Parisiens en étaient fous, ils se coiffaient, s’habillaient en girafes, achetaient de la vaisselle girafe… »

Si nous ne sommes pas aussi impliqué que les « giraffophiles » du milieu du XIXe siècle, nous sommes quand même hyper excité quand nous débarquons dans la galerie des girafes où un petit dej (pour humain) a été dressé.

 

 

Attention à la bave ©ZT

 

 

 

 

 

Pendant que nous nous goinfrons de mini-pains au chocolat et de café au lait en observant ces immenses et magnifiques mammifères à travers la vitre, David continue son quizz : « Savez-vous combien pèse le cœur d'une girafe ? » « Oui oui, 10 kilos », répond une jeune fille incollable. « Il paraît qu’elles en ont deux », tente un monsieur, la soixantaine. « Faux, répond David, c’est une légende urbaine. » « Ici, c’est Geneviève qui fait plus de 5 mètres et là Adeline, c’est la plus moche est pourtant la chef de la bande », explique David.

Mais alors que nous entamons notre troisième petit muffin à la myrtille, une question nous taraude : que mangent-elles, ces girafes au petit dej ? Pour le savoir, toute la petite troupe se déplace dans les coulisses inaccessibles au public en temps normal pour rencontrer Justine, soigneuse en charge de l’alimentation. Dans la cuisine : des pommes mais aussi des bananes, des oignons ou un mélange avoine, farine, orge. Muni de morceaux de céleri, nous nous avançons timidement pour nourrir ces bêtes immenses. « Allez-y, n’ayez pas peur », encourage Justine. « N’oubliez pas qu’elles n’ont pas de dents en haut », rappelle David, alors que nous tendons du bout des doigts nos morceaux de céleri à ces magnifiques bêtes qui nous regardent avec leurs yeux immenses cernés de noir. A couper le souffle…

 

Ludique, hyper instructif et bon enfant, ce petit dej particulier est une superbe occasion d’en apprendre plus sur les girafes. Et même si ce n’est pas donné, cela vous coûtera toujours moins cher qu’un safari en Afrique du Sud.

Plus d’infos ici.

Quoi ? • Petit déjeuner avec les girafes (inclus : petit-déjeuner + visite commentée du bâtiment des girafes, observation du nourrissage et découverte du training + visite libre du site – billet valable pour la journée au parc).
Quand ? • Les 1er et 3e dimanches de chaque mois ; les 2e et 4e samedis de chaque mois ; et le dernier mercredi de chaque mois.
Où ? • Parc zoologique de Paris.
Combien ? • Adulte : 60 €, jeune 12-25 ans : 50 €, enfant 3-11 ans : 45 €.

Share the story
À la une
    Advertising