• Actualités
0 J'aime
Epingler

Jazz à la Villette revient sauver votre rentrée avec 50 nuances de black music

Jazz à la Villette revient sauver votre rentrée avec 50 nuances de black music
© Hana Ofangel

Comme tous les ans depuis 2002, l'affiche de Jazz à la Villette réunira légendes du genre, petits nouveaux aux dents longues et artistes iconoclastes option mélomane. Coup de projecteur sur l'un des festivals phares de la rentrée. 

Lorsqu’on jette un rapide coup d'œil aux noms qui constituent la 16e édition de Jazz à la Villette, on a envie de faire des bisous au programmateur pour le remercier. Le remercier par exemple d'adoucir l'amère fin d'un été au bord de l'océan ou dans les festivals méditerranéens, juilletistes et aoûtiens. Et pourtant, Jazz à la Villette 2017 donne une furieuse envie de quitter son maillot et de rentrer à la capitale. Quatorze jours chargés en groove, centrés sur les grands noms de la Great Black Music où le jazz croisera le funk, le hip-hop, la soul et le son de l'Afrique.

 

Tony Allen © Bernard Benant

 

 

 

Et comment ne pas commencer avec la légende nigériane, Tony Allen. Le sorcier de Lagos, ex-batteur de Fela Kuti et régulier du festival, donnera un concert exceptionnel (9 septembre) avec en guise de première partie, Sinkane, feu batteur d'Of Montreal et de Caribou dont les productions solos empruntent les plus belles sonorités de la scène disco-funk ouest-africaine des années 1970. Quand on sait que l'artiste d'origine soudanaise a également rendu hommage à William Onyeabor via l'Atomic Bomb Band (avec David Byrne et Damon Alban comme collègues de groupe), inutile de dire que ce concert risque d'être une bien belle messe funk. On ne saurait trop vous conseiller de vous ruer sur les places pour cette soirée à la Grande Halle de la Villette pendant laquelle vous pourrez aussi vous régaler devant la soul de Curtis Harding. 

Pour ouvrir le festival, dès le 31 août à la Grande Halle, l'organiste de génie Cory Henry sera accompagné de ses Funk Apostles, et des mythiques De La Soul, vétérans de la scène hip-hop américaine qui viendront à Paris avec un backing band instrumental au complet. Le lendemain, pour le premier jour de septembre, c'est un magicien qui régalera le festival. Après avoir joué avec un orchestre et exploré tant d'univers, l'icône de la musique électronique Jeff Mills s'alliera cette fois-ci au saxophoniste Emile Parisien pour rendre hommage au légendaire John Coltrane. Le Wizard n'aura jamais aussi bien porté son nom.

Le 3 septembre, c'est une soirée à l'allure de dream team de all stars. Avec Foley, on tient là l'un des plus ingénieux et convoités bassistes de ses cinquante dernières années. Qu'il s'agisse de Miles Davis, George Clinton ou bien Prince, tous se sont arrachés les services de cette icône de la quatre-cordes. Pour cette date, il sera accompagné du saxophoniste Kenny Garrett et d'un autre bassiste qui officie quant à lui avec les Rolling Stones, j'ai nommé Daryll Jones. Egalement sur scène, les claviéristes Larry Dunn et Bobby Sparks, bien connus de Earth Wind & Fire, George Benson et Ray Charles. 

Si l'on devait choisir une ultime date à vous conseiller dans cette programmation (à retrouver ici) aussi fournie qu'un cartable d'écolier un jour de rentrée, c'est le choix du coeur que l'on ferait. Cette date, c'est celle du dimanche 10 septembre à la Cité de la musique où l'on retrouvera Fatoumata Diawara & Hindi Zahra, qui célébreront dix ans d'amitié et leurs toutes premières dates à l'Olympic Café. Au-delà de la touche émotionnelle, ces deux artistes, désormais connues et reconnues bien au-delà de la rue Léon, vous transporteront dans leur univers en forme de miroir sans-teint où se marient rythmes traditionnels, soul et douce folk. Le genre de concert qui mettra un bon coup d'tête au plus délicat des blue monday.

 

© DR

 

A côté de toutes ces têtes fortes, Jazz à la Villette part depuis trois ans à la découverte d’artistes inclassables musicalement et de labels novateurs, pour les partager avec son public. C’est l’opération Under The Radar qui fait plusieurs dates dans divers lieux de création de l’Est parisien durant le festival. Pour voir la programmation, c’est par là

Une partie du festival est également dédiée aux enfants, avec des concerts, des ciné-concerts et des spectacles autour du jazz. Pour retrouver le programme toujours plus enrichi de ce Jazz à la Villette for Kids, c'est ici.

Quoi ? Jazz à la Villette 2017
Quand ? Du 31 août au 13 septembre 2017
Où ? Parc de la Villette. Répartition des salles à voir sur le site officiel
Combien ? De 8 à 40 € (Billetterie en ligne à la fin de cette phrase : )

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments