Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La Bellevilloise ouvre sa friche du 88 Ménilmontant sur l'emplacement de la Miroiterie
Actualités / Soirées

La Bellevilloise ouvre sa friche du 88 Ménilmontant sur l'emplacement de la Miroiterie

La Bellevilloise ouvre sa friche au 88 Ménilmontant à la place de la Miroiterie

« Ah si j'étais friche ! » Voilà ce qu'ont certainement pensé les fondateurs de la Bellevilloise quand ils ont démoli le site de la Miroiterie après l'avoir racheté. Il faut dire que c'est devenu le mode opératoire de toutes les réhabilitations parisiennes, sainte trinité du gentrifieur : démolition, friche, reconstruction. Cette période transitoire durant laquelle autrefois on laissait un territoire en jachère, sans qu'il ne rapporte rien, est désormais rentabilisée à tout va. Ce fut le cas du futur jardin Truillot boulevard Richard-Lenoir ou encore de l'immense projet immobilier de la SNCF rue Ordener rebaptisé Grand Train le temps d'un été.

Aujourd'hui, c'est au tour de la friche de la Miroiterie de se transformer en lieu multiculturel, véritable jungle urbaine et tropicale qui se déclinera en bals, marchés, bars, ateliers, projections, cours de yoga... En quelques jours, la friche s'est donc recouverte de graviers, de cabanes en bois et de plantes diverses, histoire d'accueillir (c'est gratuit) le public à partir de midi et jusque 22 ou 23h tous les jours de la semaine. Pour mieux s'inscrire dans l'ambiance du quartier, la Bellevilloise a fait appel à d'excellents restaurants emblématiques du quartier, L'Echappée et le Lapin Blanc, afin de préparer des bons petits plats autour de 10 euros. La pinte de Grolsch est à 5,50 €, plutôt honnête, et plein de jeux (ping-pong, échecs géants) permettent aux petits et grands de se détendre. 

Quoi ? • Friche du 88 Ménilmontant.
Quand ? • Du lundi au vendredi à partir de midi, le samedi à partir de 10h. Jusqu'au 30 septembre.
Où ? • 88 rue de Ménilmontant.

 

 

 

 

 

Il y a quelques mois, la destruction de l'ancien squat.

 

 

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments