Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La cathédrale orthodoxe russe près de la tour Eiffel sera bientôt terminée
Pose du dome sur CCOR.Bouygues Bat.  Paris 75007. 18 mars 2016
© Laurent Zylberman Pose du dome sur CCOR. Bouygues Bat..Paris 75007. 19 mars 2016

La cathédrale orthodoxe russe près de la tour Eiffel sera bientôt terminée

Advertising

Il y aurait 500 000 fidèles de l'Eglise orthodoxe dans toute la France et pourtant c'est une cathédrale majestueuse qui sera bientôt achevée en plein centre de Paris. Un beau cadeau donc, que les orthodoxes français doivent à la volonté du patriarche orthodoxe Alexis II (décédé en 2008), puis à celle de Poutine, d'asseoir le rayonnement de l'Eglise orthodoxe russe en Europe. Résultat, le cabinet d'architectes Wilmotte & Associés a conçu un vaste projet de « Centre spirituel et culturel orthodoxe russe » (CSCOR), qui comprend entre autres une cathédrale, une école primaire franco-russe, les services culturels de l'ambassade, une librairie, des salles d'exposition et un café.

Ce samedi, un geste symbolique a été réalisé sous les yeux des badauds : la pose du premier des cinq bulbes dorés qui vont orner cette église. Soit neuf tonnes (un poids plutôt léger rendu possible par sa constitution en matériaux composites) soulevées à 37 mètres de hauteur, avec la tour Eiffel en jolie toile de fond. Il faut dire que l'emplacement du centre est stratégique : quai Branly à la place des anciens locaux de Météo France, non loin des Invalides et du monument parisien le plus célèbre, personne ne pourra le rater. Les projections 3D du cabinet d'architectes donnent un aperçu plutôt agréable du futur bâtiment, qui respectera à la fois le tissu urbain et le plan Biodiversité de la ville de Paris.

© Cabinet Wilmotte & Associés

 

 

 

 

 

 

 





Share the story
À la une
    Advertising