Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La Chinerie met au défi des artistes house et techno internationaux
La Chinerie met au défi des artistes house et techno internationaux

La Chinerie met au défi des artistes house et techno internationaux

Advertising

A l’origine de La Chinerie, une bande de potes qui partagent leurs trouvailles sonores à travers les réseaux sociaux. Techno, house, mais aussi hip-hop et jazz/funk. Un gros succès qui implique une belle évolution, puisque la Ligue des chineurs souhaite dorénavant utiliser son savoir-écouter en vue de monter un label et d’organiser des événements. Et dans la masse d’initiatives actuelles, il va falloir se différencier. Leur recette pour y arriver ? Un concept innovant et une bonne programmation. Jusqu’en juin, le collectif invitera un artiste par mois pour un set vinyles d’une heure et demie, et lui imposera quatre morceaux dont un a capella. Le set sera filmé et retranscrit sur la chaîne Youtube de La Chinerie afin que tout le monde puisse voter en fin de course pour son favori. Chaque artiste imposera un morceau à celui du mois d’après, et pour le premier tour, c’est à vous d'en proposer un, sur l’événement Facebook de la soirée. Le premier à passer n’est autre que l’incroyable Chesus aka Earl Jeffers, un prodige de la house garage bien grasse from UK, qu’on adore évidemment.

Quoi ? • Ligue des chineurs #1, avec Chesus aka Earl Jeffers.
Quand • Vendredi 6 novembre, 23h30-6h.
Où • Le DJOON, 22 boulevard Vincent Auriol, Paris 13e.
>>> préventes

Share the story
À la une
    Advertising