Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La Rotonde se métamorphose et devient le Grand Marché Stalingrad
Actualités / Dans nos Assiettes

La Rotonde se métamorphose et devient le Grand Marché Stalingrad

La Rotonde se métamorphose et devient le Grand Marché Stalingrad

On l’aime bien cette rotonde en bas du métro Jaurès, avec son architecture impressionnante et sa grande terrasse juste en face du canal. 

On l’aime bien, mais on ne comprend pas toujours très bien ce qui s'y passe. Il faut dire que cet espace immense rassemble des marchés de créateurs, des soirées privées, des ventes de disques… Il semblerait que le cap s’affirme un peu plus cet été, la Rotonde se muant peu à peu en « Grand Marché Stalingrad ».

Première étape : une immense terrasse avec deux kiosques où l’on peut acheter à boire mais aussi à manger avec l’arrivée pour l’été du très bon grec « de luxe » Zarma. Les boissons ? Mojitos, sodas et bières (5,50 € la pinte de Tigre Bock / 8 € la pinte de 1664), offre assez mainstream et pas donnée qui devrait s’agrémenter de nouvelles références plus gouleyantes comme les bières de la brasserie Deck & Donohue. Pour le moment, la terrasse est ouverte de 16h à 2h du mardi au dimanche et des événements seront bientôt organisés tous les jeudis.

Puis, à l’intérieur, un nouveau magnifique restaurant de 120 places, monté par Christophe Poligani, originaire de Bastia, créateur du resto de street food Lo Zio, en charge aussi de toute l’offre gastronomique de la Rotonde.

 

A commencer par cette belle trattoria donc, avec à la tête deux chefs napolitains qui cuisinent, aussi, des produits corses (de la classique margherita aux « lasagnes à la corse » au brocciu, blettes, légumes grillés et parmesan). Très vite, les deux compères Julien et Antonin de la très très bonne épicerie corse A La Main viendront aider Christophe à monter également une épicerie qui prendra place juste à l’entrée de la Rotonde. Alors que le fleuriste Ikebanart, spécialiste de créations florales japonaises, a déjà son petit stand juste en face.

Le lieu propose aussi aux clients de repartir avec tous les meubles du restaurant, de la fourchette à la table, les prix allant de 5 à 5 000 €. La partie bar intérieure « le refuge » va, elle, peu à peu s'enrichir d’une offre food avec petit dej' maison et planches (de produits corses on espère !). Tandis que le premier étage devrait voir arriver en septembre un concept store : La Boutique Curieuse.

 

L’espace expo, qui accueillera bientôt l’exposition de Taher Jaoui, et la boîte de nuit le Mini Club, avec ses teufs organisées par des petits collectifs cool comme Les Yeux Orange ou Pardonnez-nous, sont toujours là. Alors que le lieu hébergera cette année encore le disquaire Day, avec son marché de vinyles et ses concerts.

Des pizzas, de la musique et des bières : de quoi squatter tout l’été au bord du canal.

Quoi ?  Le Grand Marché Stalingrad.
Où ?  Place de la Bataille de Stalingrad, Paris 19e.
Quand ?  Ouvert du mardi au samedi de 9h à 1h et le dimanche de midi à 22h. Trattoria ouverte de midi à 15h et de 19h à 23h.

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments