Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right L’Allemagne nature, nouvelle destination de l’urbain cool
Actualités / Insolite

L’Allemagne nature, nouvelle destination de l’urbain cool

allemagne nature onat
Lac Obersee, dans les Alpes de Berchtesgaden © DaLiu

En partenariat avec l'Office National Allemand du Tourisme.

Vous avez écumé Berlin, ses currywursts, ses nuits sans fin au Berghain et au Club der Visionaere, ses aprèms à vélo sur les rives de la Spree, ses friperies pour hipsters à Neukölln. Presque lassé, vous êtes allé chercher le nouveau cool à Hambourg, petite sœur de la fête moins surfaite, plus urbaine, peut-être plus authentique. Dans votre panthéon personnel de la soif, vous placez la Fête de la bière à Munich juste après les Fêtes de Bayonne, presque nostalgique du vert paradis de votre adolescence. Et pourtant… que la montagne est belle en Allemagne !

La montagne, mais pas que. Forêts, parcs nationaux, réserves naturelles, vignes, lacs et même quelques îles sont à même de convertir les rats des villes les plus obtus aux plaisirs associés à une nature si foisonnante. La preuve avec l’avalanche de chiffres livrés par l'Office national allemand du tourisme (ONAT) dans le cadre de sa campagne annuelle très greenpower : L’Allemagne compte 90 milliards d’arbres, 48 000 espèces animales, entre 15 000 et 30 000 lacs naturels d’une superficie de plus d’un hectare, 1 200 kilomètres de côtes (mer du Nord et mer Baltique) et est constituée pour moitié de zones protégées. Alors pour troquer l’Allemagne bitume-biture contre l’Allemagne nature et transformer vos velléités rousseauistes en réelles escapades, vous avez l’embarras du choix et de la découverte. Le site Germany.travel peut vous aider à faire le tri en fonction de votre degré de robinsonnitude et de votre propension à mouiller le maillot.

 

Vignes à Ihringen, dans le Bade-Wurtemberg © Gyuszko-Photo

 

Au menu, en vrac : un voyage au cœur de la Forêt-Noire pour enfin découvrir les lieux qui donnent leur nom à votre dessert préféré, une excursion romantique dans la vallée du haut Rhin à la rencontre du mythique rocher de la Lorelei, une escapade dans le paradis ornithologique que constitue la réserve de la mer des Wadden et Halligen sur la bande côtière du pays, une virée sur l’île aux fleurs de Mainau sur le lac de Constance, véritable tapis floral et végétal au printemps. Pour les bikers, il y a également de quoi faire en sillonnant les rives de l’Elbe, entre les montagnes gréseuses et la mer des Wadden ou en optant pour la célèbre « route romantique » qui traverse tour à tour collines, vallées, vignobles, maisons à colombages et forêts. Enfin, l’Allemagne offre aux chasseurs d’adrénaline leur lot de sensations fortes, avec des montagnes et des parcs nationaux (citons par exemple le Parc national de Berchtesgaden au sud de la Bavière) qui appellent au deltaplane, au ski ou au snow selon la saison.

Mais tous ces efforts méritent réconfort et certaines régions aideront beaucoup les mauvaises langues chauvines à considérer leurs voisins autrement que comme des buveurs de bière et des mangeurs de pommes de terre. Car oui, l’Allemagne est viticole et gastronomique. Il suffit de boire un verre de Grauburgunder sur un coteau du Kaiserstuhl, de commander un poisson frais pêché dans une auberge au bord du lac de Constance ou dîner dans un restaurant gastronomique dans une des vallées de la Forêt-Noire pour s’en convaincre. Vous êtes maintenant indécis ou… flemmard ? Un moteur de recherche très malin choisira sur mesure le petit coin de paradis qui vous correspond le mieux grâce à plusieurs filtres (plaine/montagne, détente/action, terre/eau, isolé/central). La nature allemande à la carte, quoi. Alors demain, pas Berlin… pour paraphraser le fameux titre du groupe Guerre Froide.

 

Lac de Constance © andriano.cz

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments
Thibaut

Une destination trop méconnue encore pour son coté "nature". A découvrir très vite!!