Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le Bon Marché célèbre les créateurs parisiens jusqu'au 15 octobre

Le Bon Marché célèbre les créateurs parisiens jusqu'au 15 octobre

Advertising

En passant distraitement devant le Bon Marché, on pourrait croire que Fred le Chevalier - street artiste adepte du collage - a semé une de ses silhouettes sur la célèbre devanture. Pourtant, ce n'est pas une, mais une cinquantaine d’œuvres que l'artiste a dessiné, collé ou suspendu au Bon Marché, qui présente du 2 septembre au 15 octobre son immense exposition 'Paris !'

Bouillon de créateurs 

Après le Japon, le Brésil, et Brooklyn, c'est donc au tour de Paris de briller sous les lumières dorées du célèbre magasin parisien. Mais pas n'importe quel Paris, car pour le Bon Marché il s'agit avant tout de « se tourner vers un Paris émergent, insolite et secret dont les protagonistes réinventent la ville pour vivre leur passion ». Inutile de railler la boutique pour avoir fait de Christian Louboutin son invité d'honneur - le célèbre chausseur n'a pas grand-chose à voir avec l'émergence, l'insolite et le secret - car l'exposition dépliée sur plusieurs niveaux réussit bien son pari : mettre en avant la jeune création parisienne (au total une quarantaine de marques) et rendre hommage à la ville.

 

Le corner Louboutin : une rue parisienne avec ses bancs et sa colonne Morris
© EP

 

Et elle le fait non seulement en invitant de jeunes créateurs (Maison Malou, Kerzon, Bob Carpenter), mais aussi en insistant sur les quartiers qui font la richesse de la capitale. On pense évidemment à Pigalle mais aussi à Belleville (représenté par Belleville is the new black), la Goutte d'or et Batignolles avec leur brasserie. Le Bon Marché, tellement emblématique de la Rive Gauche, rend même visite au tumultueux Château Rouge avec les créations colorées des frères Fofana, Maison Château Rouge. Des pièces de qualité imaginées par de jeunes créateurs et qui ne coûtent pas un smic : comptez 100 € le top Maison Château Rouge en wax ou encore 30 € la pochette Habit Cactus. 

 

© EP

 

Cosmétiques, bière artisanale, céramique, papeterie...

Le spectre parisien a été largement étudié pour rendre compte de la diversité créative et artisanale parisienne. Pop-up store Sézane, "Galerie imaginaire parisienne" avec On the other fish, Akonite, la Brigade de l'Amour ou encore cactus customisé Ay Cactus. Outre les créateurs, 'Paris !' fait aussi dialoguer différentes marques entre elles. On retrouve ainsi la patte de Pierre Frey sur les baskets Spring Court ou encore les coussins de Philippe Model.   

 

 

Philippe Model au Bon Marché
© EP

 

 

 

Les céramiques de Pia van Peteghem
© EP

 

Si 'Paris !' offre une incroyable vitrine aux créateurs, plus ou moins connus et aux œuvres plus ou moins onéreuses, elle propose aussi tout un catalogue de collaborations exclusives. Les célèbres griffes du magasin ont ainsi souhaité rendre hommage à la Ville Lumière. La marque australienne de cosmétiques Aesop commercialise ainsi une trousse spéciale Paris, le chapelier d'Estrée signe une collection de chapeaux inspirés des colonnes de Buren, Vanessa Bruno a customisé son célèbre cabas en tricolore, quant au styliste belge Dries Van Noten, il a imaginé un sweat shirt brodé hommage à la vie nocturne parisienne. Des créations exclusives que l'on ne peut trouver qu'au Bon Marché. Rive gauche, donc. 

© EP

 

 

 

 

© EP

 

Quoi ? 'Paris !'
Quand ? Du 2 septembre au 15 octobre
Où ? Bon Marché, 24 rue de Sèvres, Paris 7e 

 

Share the story
À la une
    Advertising